mardi 28 juin 2016

Tu sais que tu est un (e) vrai (e) guisard (e) ( re article de l'Aisne Nouvelle pour Audrey Coppens Ribeau)

hebergement d'image

Tu sais que tu est un (e) vrai (e) guisard (e) c'est ce groupe créé pas Audrey Coppens Ribeau... une vraie guisarde ... je la vois tous les jours sur le net... sur le groupe et sur Facebook ... Ce groupe, pour moi, est un lieu de rendez vous ... c'est pourquoi aujourd'hui je veux vous refaire lire un article de l'Aisne nouvelle consacré au groupe et à Audrey sa fondatrice et administratrice ... encore aujourd'hui je remercie Audrey pour ce beau groupe ...


Guise : ils font vivre la cité des Ducs sur les réseaux sociaux (Aisne nouvelle)

Audrey Coppens a créé le groupe en avril 2014. Le groupe Facebook « Tu sais que tu es un(e) vrai(e) Guisard(e) si… » a, en moins d’un an, déjà réuni plus de 700 membres. Un lieu de rendez-vous virtuel entre échange et pointe de nostalgie.Elles sont nombreuses, les photos, anecdotes et questions diverses à fleurir sur ce groupe qui n’a pas encore soufflé sa première bougie.
Créé en avril 2014 sur Facebook, « Tu sais que tu es un(e) vrai(e) Guisard(e) si… » rassemble à ce jour 709 membres qui y partagent un même amour pour la cité de Godin et Camille Desmoulins.
À l’origine de cette initiative, une ancienne Guisarde : Audrey Coppens. « J’ai quitté Guise pour les études et le travail, et j’habite maintenant près de Lille où je suis employée de banque. En avril, j’ai vu que d’autres groupes similaires étaient créés sur différentes villes et je me suis dit, pourquoi pas la nôtre ? »
Sitôt le groupe créé, des Guisards de cœur ont commencé à y échanger anecdotes et photos plus ou moins anciennes. « Des gens se sont retrouvés après des années grâce à ce groupe, ils parlent de leur époque, sourit la jeune femme qui s’attendait peu à un tel engouement. Je pensais que les gens allaient en parler mais pas autant, je reçois beaucoup de messages, de commentaires sympathiques. Différentes générations y discutent, comparent la ville d’aujourd’hui avec des photos anciennes, il y a de l’échange. »
Souvenirs et actualités
Pour celle qui a grandi dans les années 1980 près du Familistère, ces échanges nourrissent une certaine nostalgie. « Il y a de l’émotion à voir des photos de Guise à mon époque, je suis de 1982 et ça a changé, la place du Familistère etc. Des gens disent que c’était mieux avant, mais pour le tourisme, il faut évoluer. Et puis il y a les magasins, les lieux chargés de souvenirs qui nous ont marqués, les gens aiment bien partager tout cela. »
Car avec l’émotion et les souvenirs, c’est aussi un peu de bonheur et de positif qu’Audrey Coppens véhicule sur son groupe, avec tous ceux qui l’alimentent.
« J’essaye de mettre de l’actualité, des annonces, des articles de « L’Aisne Nouvelle », je gère tout cela depuis mon iPhone. C’est une façon de parler de Guise comme une ville où les gens vivent des histoires, il n’y a pas que des poussettes comme l’ont dit certains reportages. Guise est une ville de patrimoine, il faut le préserver. »

https://guisefrancis.blogspot.com/2014/12/guise-ils-font-vivre-la-cite-des-ducs.html?m=1






lundi 27 juin 2016

Sébastien Perrin (Sébastien Youradio) de Guise c'est notre agent de presse

hebergement d'image
Sébastien avec le chanteuse Nadya à la fête de la musique
 ce samedi 18 juin à Guise


Un petit clin d'œil à un personnage que vous connaissez à Guise ... Sébastien Perrin !
Il est partout pour photographier ou filmer les évènements de la ville ... Je cite quelques reportages qu'il a effectué ... Fête de la musique... fête des parents de l'école primaire Godin...journées musicales de Guise... fête des voisins.... tour de Picardie ... marché de noel... Ducales de Guise...
Je n'ai pas tout cité ... pour savoir ... pour voir ... il vous suffit d'aller sur sa page YouTube ... sur ce lien .... https://www.youtube.com/user/SuperSeba02

Allez y .. il vous attend et moi je vous donnerais le score du nombre de vos visites...
ON VOUS ATTEND

Jackie Quartz, "Juste une mise au point", à Guise

samedi 25 juin 2016

Thiérache: le corps retrouvé dans l'Oise est celui d'Évelyne Daire

Un corps a été retrouvé dans la rivière Oise, ce vendredi après-midi par une équipe de gendarmes plongeurs de Noyon. C’est celui d’Évelyne Daire, habitante de Guise qui avait disparu depuis dimanche après-midi.
Avec des pompiers et gendarmes plongeurs, hélicoptère de la gendarmerie d’Amiens, brigade cynophile, brigade de gendarmerie de Guise... D’importantes recherches ont été effectuées lundi et mardi. Interrompues en milieu de semaine, les recherches ont repris hier grâce à des employés de la commune de Guise ont proposé leur aide aux gendarmes.
Brune aux cheveux courts, Évelyne Daire était âgée de 52 ans. Son véhicule avait été retrouvé dans le chemin de la Prairie après sa disparition.
Une autopsie va être pratiquée la semaine prochaine

http://www.lunion.fr/node/753910

Public Guisard, lors de la fête de la musique 2016 à Guise

Aisne : les artistes de Pic'Arts soulèvent la foule

hebergement d'image
Première journée sans fausses notes pour le festival du Soissonnais. Près de 5000 personnes ont eu droit à des prestations détonantes
Les pieds du donjon de Septmonts ont tremblé ce vendredi, agités par le gros son des guitares, des cuivres et des claviers amplifiés. Les pieds du public n’ont eux pas eu le temps de se reposer. La première journée de l’édition 2016 de Pic’arts (qui se prolonge aujourd’hui) a été tonique.
Dès l’ouverture, le tempo a été donné par le groupe axonais Motolo, avec ses rythmes afro funk surchauffés. Le parc du donjon de Septmonts commençait alors à se remplir. « Nous avons vendu un peu plus de billets sur place que l’année dernière. Vu la météo du moment, beaucoup de gens sont venus au dernier moment », observe le directeur du festival Dominique Létoffé. Mais l’affluence de dernière minute n’a pas débordé les 170 bénévoles présents sur le site.

Du beau monde sur scène

Sur la scène, les quatre membres d’Hyphen hyphen, emmené par la charismatique chanteuse Santa, ont littéralement soulevé le public au cours d’une prestation mémorable. Les quatre musiciens ont su communiquer leur énergie et leur enthousiasme aux milliers de festivaliers présents. Le groupe, révélation 2016 aux victoires de la musique, a d’ailleurs laissé sa marque hier. Quelques dizaines de minutes après le concert, on a vu passer dans les allées du parc du donjon des visages avec plusieurs traits noirs. L’un des signes de cette formation musicale évoluant aux frontières du rock, de la pop et de l’électro.
Après Hyphen hyphen, c’est le chanteur et guitariste Vianney et son célèbre T’es pas là, qui a tenu la scène. Seul avec son instrument et sa gouaille, il a livré une prestation sans faille.
L’ambiance a monté d’un cran lors de l’arrivée des trois chanteuses de LEJ. Ce groupe s’était fait connaître sur internet avec des reprises de tubes de l’été. Ces trois voix exceptionnelles, accompagnées par un violoncelle, ont interprété de nombreuses reprises, arrangées dans un style bien à elles : des tubes du moment ou de grands classiques et des morceaux plus inattendus comme Seine-Saint-Denis style de NTM ou Gangsta’s paradise de Stevie Wonder.
La qualité était encore au rendez-vous par la suite grâce à l’Electro deluxe big band et ses morceaux très dansants. Enfin, la première journée s’est clôturée avec le duo rémois de rock électronique The Shoes.
La journée d’aujourd’hui doit aussi réserver son lot de belle prestation. Il y aura entre autres Lily Wood and the Prick, la Rémoise Jane Added, MB 14 (finaliste de The Voice). On oublierait presque de parler du cadre et de l’atmosphère unique du festival, qui sont à eux seuls une raison de venir. Certains avouent d’ailleurs n’être là que pour ça…

http://www.lunion.fr/node/753589

vendredi 24 juin 2016

Thiérache: un corps retrouvé dans l'Oise près de Guise (21h00)

Un corps a été trouvé dans l’Oise, hier après-midi, dans les environs de Guise. Les gendarmes plongeurs devaient le récupérer. Il fallait aussi l’identifier.
À noter qu’Évelyne Daire, 52 ans et résidant à Guise, avait disparu depuis dimanche dernier.

Si cette découverte fait immédiatement penser à l’avis de recherche lancé ces derniers jours par la gendarmerie, concernant Evelyne Daire, 52 ans, résidant à Guise et disparue depuis dimanche dernier, il est encore trop tôt pour tirer la moindre conclusion. Seul un examen médical permettra d’identifier formellement ce corps.
http://www.lunion.fr/node/753358

Ce vendredi 24 juin, dans l’après-midi, près de Guise, un corps a été repêché dans l’Oise. S’il n’a pas encore été identifié, il pourrait s’agir de celui d’Évelyne Daire, 52 ans, Guisarde disparue depuis dimanche dernier. Depuis le début de la semaine, la gendarmerie de Guise, avec le secours des sapeurs-pompiers, recherche la quinquagénaire, née le 21 juin 1964, dans le cadre d’une disparition inquiétante.

Dans l’attente d’une confirmation de l’identité de la personne découverte, l’appel à témoins tient toujours. La disparue fait 1,68 m, est de corpulence fine, brune aux cheveux courts, avec les yeux marron. Le jour de sa disparition, elle était vêtue d’un pantalon en toile de couleur bleue, d’une liquette bleue et blanche à manches courtes et d’une veste en jean bleue. Contact : gendarmerie de Guise, au 03 23 66 84 17.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-un-corps-repeche-dans-l-oise-ia44b0n386445

Representation theatre 5 jeanne d arc guise 02 2016

jeudi 23 juin 2016

Flavigny-le-Grand-et-Beaurain: une toiture en feu, plusieurs personnes relogées

hebergement d'image
Dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 juin, vers 2 h, les sapeurs-pompiers de Guise sont intervenus pour circonscrire l’incendie d’une toiture rue de la Bussière, à Flavigny-le-Grand-et-Beaurain. Trois lances d’incendie ont été mobilisées. Quatre des logements de la bâtisse ont été touchés, sans qu’aucun habitant ne soit blessé. Cinq personnes ont dû quitter leurs appartements, la plupart relogées par le propriétaire des lieux. Au matin, le bâtiment était toujours sur surveillance pour éviter toute reprise du feu.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/flavigny-le-grand-et-beaurain-une-toiture-en-feu-ia44b0n385669

Femme disparue à Guise : la gendarmerie lance un appel à témoins

hebergement d'image
Évelyne Daire n’a pas donné signe de vie depuis dimanche
La gendarmerie de l’Aisne a donné la description et l’identité de la femme disparue depuis dimanche après-midi à Guise et lance un appel à témoins.
De nombreuses recherches ont été effectuées dans la rivière Oise et sur les berges, notamment au niveau du chemin de la Prairie à Guise, là où sa voiture a été retrouvée. Plusieurs équipes de pompiers (plongeurs, chiens...) et de gendarmes (hélicoptère, brigade cynophile etc) ont été mobilisées. Les gendarmes sont interrompues sur le terrain mais l’enquête se poursuit.
Il s’agit d’Évelyne Daire, née le 21 juin 1964 et donc âgée de 52 ans.
La gendarmerie donne une description très détaillée. « Elle mesure 1m68, corpulence fine. Elle est brune aux cheveux courts. Elle a les yeux marron. Le jour de sa disparition, elle était vêtue d'un pantalon en toile de couleur bleue, d'une liquette bleue et blanche à manches courtes, une veste en jeans bleue. Elle porte des chaussures basses de couleur blanche avec un noeud sur le devant. Elle chausse du 38. Elle n'a plus de dents car elle n'a pas emporté son appareil dentaire. »
En cas de découverte ou tous renseignements, contactez la gendarmerie de Guise au 03 23 66 84 17.


http://www.lunion.fr/node/752112

mercredi 22 juin 2016

Jadins en scène ... Jardins du familistère

hebergement d'image

Pour toute la famille...
L’Orchestre de Picardie propose une programmation musicale jeune public et interprète « La Machine de Trurl », signée de Pascal Zavaro compositeur en résidence auprès de l’Orchestre de Picardie. Cette œuvre pour récitant et orchestre a été créée en 2015 à Radio-France pour initier les plus jeunes aux instruments.
L’histoire est celle d’une machine extraordinaire, ne fabriquant que des objets dont le nom commence par la lettre N : il suffit de lui donner un ordre pour que notre rêve devienne réalité. Mais la catastrophe guette ! Ce récit, tiré d’une nouvelle de Stanislaw Lem, devient avec Pascal Zavaro une pièce assez drôle, habilement servie par la présence d’un récitant. Autre composition de Pascal Zavaro, composée pour l’Orchestre de Picardie en 1999, « Alia », est jouée en première partie.

Concert gratuit, réservation plus que conseillée!
Renseignements et résa au 03.23.61.35.36


Il va faire beau ... venez nombreux c'est gratuit ... alors réservez !

mardi 21 juin 2016

Origny-Sainte-Benoîte: une voiture en feu sur la D1029

hebergement d'image
Peu après 17 heures ce mardi, un véhicule a pris feu sur la D1029 à Origny-Sainte-Benoîte, au carrefour menant soit vers Neuvillette, soit vers Thenelles.
Les services de secours sont actuellement sur place.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/origny-sainte-benoite-une-voiture-en-feu-sur-la-d1029-ia44b0n384879

Une femme d'une cinquantaine d'années recherchée à Guise

hebergement d'image
Dans l’Aisne, aidés par une brigade nautique, les gendarmes de la brigade de Guise recherchent actuellement une femme d’une cinquantaine d’années qui a disparu depuis dimanche à 15h. C’est sa famille qui l’a signalé.
Son véhicule a été retrouvé dans le chemin de la Prairie, près de l’Oise. Est-elle tombée dans l’eau ? C’est la piste privilégiée par les enquêteurs de la brigade de Guise qui dépend de la compagnie de Saint-Quentin. Les sapeurs-pompiers ont entamé les recherches hier après-midi. Ils ont dragué la rivière et fait baisser le niveau du cours d’eau avec des clapets.
Les gendarmes d’Abbeville sont aussi intervenus avec un chien.
Les recherches se sont arrêtées hier soir et ont repris ce matin aux alentours de 10h, uniquement avec les gendarmes cette fois. Ceux-ci continuent de chercher dans l’Oise
http://www.lunion.fr/node/750591

Mennevret: percuté par un chevreuil, on lui vole son booster

Dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 juin, un homme de 44 ans part travailler vers 5 h du matin en booster. Il est alors percuté de plein fouet par un chevreuil au lieu-dit Les-Blancs-Fossés, en forêt d’Andigny, à Mennevret. Un chauffeur routier qui passait a alerté les secours. Les sapeurs-pompiers de Bohain-en-Vermandois ont transporté la victime à l’hôpital de Saint-Quentin. Il souffre de plaies à la tête et de plusieurs entailles au genou. L’animal a été tué sur le coup.
Comme la gendarmerie n’est pas venue, pas plus que les services de la voirie départementale, de la rubalise a été posée autour du deux-roues bien endommagé et les clefs ont été rendues à son propriétaire. Lorsque des membres de sa famille se sont déplacés sur les lieux de l’accident un peu plus tard pour récupérer le booster, il avait disparu, volé.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/mennevret-percute-par-un-chevreuil-on-lui-vole-son-booster-ia44b0n384566

lundi 20 juin 2016

l'USG reste en ligue

La ligue de Picardie vient de publier le calendrier général pour la saison 2016/2017.
L'Us Guise évoluera dans le groupe B du championnat d'interdistrict, en effet en raison du non respect de l'article 14, les clubs de Villeneuve Saint Germain et La Montoye, sont relégués. L'Us Méru et l'Us Guise bénéficient donc d'un repêchage.
Le bilan de fin saison sera effectué prochainement, cependant nous nous réjouissons d'évoluer en ligue la saison prochaine.
Le président William Landa, travaille d'ores et déjà sur la préparation de cette nouvelle saison.
Le site de l'USG ainsi que la page Facebook vous tiendront informer prochainement des mouvements de joueurs et entraineurs.
http://us-guise.footeo.com/actualite/2016/06/20/l-usg-reste-en-ligue.html

Lesquielles-Saint-Germain : il menace de lui enlever la tête avec un rasoir

hebergement d'image
Lors que les menaces de mort et le harcèlement remplacent les coups... Cette Axonaise vivait dans la terreur.
Le 22 février, elle porte plainte à la gendarmerie pour notamment un « revers de main » reçu de la part de son compagnon deux semaines plus tôt à Lesquielles-Saint-Germain. Le couple, ensemble depuis cinq ans et parents de deux enfants que leur père n’a pas reconnus, décide de se séparer. Le quinquagénaire compte toutefois ne pas laisser partir sa bien-aimée sans la harceler. Le harcèlement prend alors la forme d’une menace de mort : « Je prépare mon rasoir, ce rasoir blanc qui s’ouvre en deux. Je te prends par les cheveux, je te soulève, je passe par en dessous et je t’enlève la tête. »
La semaine dernière à la barre du tribunal de Saint-Quentin, dont il repartira avec une peine de 3 mois de sursis, le natif d’Épernay reconnaît la menace de mort. « Je me suis excusé, j’étais en colère. » rapporte l’Aisne Nouvelle.
http://www.lunion.fr/node/749997

dimanche 19 juin 2016

Grugies: Vincent Duquenne a été arrêté

hebergement d'image
Dans cet article on recherchait Vincent Duquenne...Il a été arrêté
Cliquez sur ce lien pour lire l'article ...
http://guisefrancis.blogspot.com/2016/03/grugies-soupconne-de-tentative.html

Article de l'Aisne Nouvelle :
Soupçonné d’avoir voulu étrangler son épouse, l’homme âgé de 41 ans était recherché depuis le 29 février. Il a été interpellé vendredi soir vers minuit à Grugies, là même où il aurait violenté son épouse. Il a été déféré au parquet de Saint-Quentin ce dimanche et passe demain en comparution immédiate.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/grugies-vincent-duquenne-a-ete-arrete-ia44b0n383983

Galéjade & Calembour Episode Cinquième : La Fuite

vendredi 17 juin 2016

Vadencourt : une maison complètement foot pour l’Euro 2016

hebergement d'image
Marie-Christine Lebègue aime l’équipe de France et ça se voit. La façade de sa maison est décorée d’une soixantaine de ballons et de quinze drapeaux
Dans la rue Nicolas-Grain, difficile de ne pas avoir le regard interpellé par cette maison égayée aux couleurs de la France. Une demeure habitée par Marie-Christine Lebègue, qui a deux passions : l’équipe de France et la décoration. Alors quand l’Euro 2016 lui permet de concilier les deux, elle jubile. À chaque match de l’équipe de France, c’est le même cérémonial. Aidée de ses enfants et petits-enfants qu’elle a embrigadés dans l’aventure, elle ressort drapeaux, ballons et écharpes, et dirige les opérations pour qu’ils les placent sur sa devanture.
« Ça m’a pris en 1998 avec la Coupe du monde en France. Mais à l’époque, on n’en avait pas mis tant que ça », explique-t-elle, sourire aux lèvres. Depuis, à chaque compétition à laquelle les Bleus participent, elle sort l’artillerie lourde pour les supporter, à sa manière. « C’est un plaisir, je veux montrer aux gens que j’aime la France, et j’aimerais que d’autres fassent pareil, ça ferait beau dans le village », poursuit-elle.
Elle a poussé le souci du détail jusqu’à choisir des plantes aux couleurs du drapeau national. Mais ça, avoue-t-elle la main sur le cœur, c’est involontaire. « C’est mon kiné qui me l’a fait remarquer ! »

Prochain objectif : installer un gros bonhomme sur le toit

« La patronne », comme on la surnomme affectueusement dans la famille, ne boude pas son plaisir lorsqu’il s’agit de mettre la main au portefeuille. « C’est un budget, reconnaît-elle sans évoquer le montant total qu’elle dépense pour l’occasion. Depuis le début de l’Euro, j’ai déjà recommandé six grands drapeaux. Et ce matin encore, je suis parti chercher du ravitaillement en ballons. »
Bien évidemment, sa décoration a fait le tour du village, et bien au-delà. « Il y a beaucoup de gens qui s’arrêtent pour prendre des photos », sourit-elle naturellement. Son sourire disparaît cependant lorsqu’on lui demande si elle a déjà subi des actes de vandalisme. « Bien sûr ! On a déjà été victimes de vols et de casse. Du coup, on ne les sort que pour les matches de l’équipe de France et après on les range. Il y a deux ans, on m’avait volé plusieurs drapeaux pour le mondial. »
Pas de quoi pour autant doucher son enthousiasme, loin de là. La petite tribu s’est même fixée un objectif avant la fin de l’Euro, si l’équipe de France va loin. « On va essayer de monter sur le toit un gros bonhomme ou une grande poupée que l’on va habiller en bleu-blanc-rouge pour se renouveler un peu », avance Marie-Christine. On espère donc, comme elle, que les Bleus iront jusqu’en finale.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/vadencourt-une-maison-completement-foot-pour-l-euro-2016-ia16b109n383173

Une Guisarde de 44 ans décède dans un accident

hebergement d'image
Vers 22 h 30 ce mercredi 15 juin, un grave accident est survenu à hauteur de la commune d’Hartennes-et-Taux, entre Soissons et Château-Thierry. La conductrice d’une voiture de marque Nissan a effectué une sortie de route mortelle alors qu’elle empruntait la Départementale 1 dans le sens Soissons-Château-Thierry. Éjectée du véhicule, cette femme d’une quarantaine d’années n’a pu être réanimée par l’équipe du SMUR.Les pompiers d’Hartennes-et-Taux et de Soissons ont pris en charge son passager, un homme d’une trentaine d’années, qui était blessé mais dont le pronostic vital n’était pas engagé.
Les gendarmes de la brigade de Fère-en-Tardenois sont intervenus afin de sécuriser l’intervention. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident.
http://www.lunion.fr/node/747022

L’accident mortel est survenu mercredi 15 juin dans la soirée vers 22 h 30 au sud du département sur la D1. Plus exactement entre Château-Thierry et Soissons sur le territoire d’Hartennes-et-Taux. Pour une raison encore inconnue la conductrice de 44 ans, à bord d’un véhicule Nissan, a perdu le contrôle de son véhicule. Elle a effectué des tonneaux sur près de 150 mètres pour finir sur les roues.
Elle était très connue des guisards
Dans cette sortie route dramatique la conductrice Pascaline Acquart, ancienne Guisarde, très connue dans la cité des Ducs, a été éjectée de son véhicule et probablement été tuée sur le coup. Son passager a été légèrement blessé et transporté au centre hospitalier de Château-Thierry.

http://www.la-thierache.fr/2016/06/16/une-guisarde-de-44-ans-decede-dans-un-accident/

jeudi 16 juin 2016

Boué: il heurte le mur d’une maison et détruit un compteur de gaz

Ce jeudi 16 juin, peu avant 16 h, un homme de 30 ans est au volant de sa Volkswagen Golf dans la commune de Boué. Roulant à une vitesse excessive selon la gendarmerie, il perd alors le contrôle de son véhicule et termine sa course dans le mur d’une maison. Au passage, un compteur de gaz est fracassé, provoquant une fuite. À leur arrivée, les sapeurs-pompiers ont dû désincarcérer l’automobiliste. Légèrement blessé, il a été transporté au centre hospitalier de Saint-Quentin pour les contrôles d’usage. Son alcoolémie s’est révélée négative.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/region-en-direct

Thiérache: Boué et Oisy vont se regrouper

Le 27 mai dernier, le projet de fusion entre Boué, Oisy et Étreux a été rejeté par le conseil municipal d’Étreux. Les deux communes restantes, Boué et Oisy, ont donc décidé de tenter l’aventure à deux. Les conseils de Boué et Oisy ont voté en faveur du regroupement. La commune nouvelle devrait s’appeler Sambreville

http://www.lunion.fr/node/747303

Les Ducales de Guise, 11ème édition !

hebergement d'image

Date(s) de la manifestation :

Le 06/08/2016 de 10h00 à 19h00
Le 07/08/2016 de 10h00 à 18h00


Type : Expositions, fêtes et festivals, Concerts, spectacles et conférences, Terroir, Savoir-faire et Brocantes
Catégorie : Danse - Bal, Défilé - Cortège - Carnaval - Parade, Festival, Marché, Spectacle, Loisirs et détente
Thème : Animaux, Artisanat, Danse, Historique, Jeux Picards, Médiéval, Terroir et tradition rurale
Lieu principal : GUISE


Pour contacter l’organisateur :

Syndicat d'Initiative de Guise
2 rue Chantraine
02120 GUISE
Téléphone filaire : +33 3 23 60 45 71
http://www.tourisme-thierache.fr
si.guise02@gmail.com

 

Pour réserver


Téléphone cellulaire : 07 81 11 23 98
Fax : 07 81 11 23 98 

  si.guise02@gmail.com
  chateaudeguise@clubduvieuxmanoir.fr si.guise02@gmail.com
chateaudeguise@clubduvieuxmanoir.fr

Descriptif


Plongez au coeur de 2 jours de fête, on vous attend en centre ville et au Château Fort ! Spectacles fixes, déambulations sur le Marché Médiéval et des Terroirs Anciens, ainsi que reconstitutions historiques sauront animer votre 1er week-end d'Août ! Restauration médiévale et buvette sur place ! Pour tout renseignement, contactez le SI de Guise au 03 23 60 45 71 ou le Château Fort au 03 23 61 11 76.

mercredi 15 juin 2016

Guise : quelle utilisation pour l’ouvroir, racheté par la mairie ?

hebergement d'image
Le bâtiment de 845 m2, situé en face de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul a été acquis 125 000 euros par la Ville, qui ne sait pas encore ce qu’elle va en faire
C’est une belle bâtisse édifiée en 1610 sur 845 m2, et comprenant quatorze pièces qui va connaître une seconde jeunesse. Mardi soir, le conseil municipal a entériné l’acquisition par la Ville de l’hôtel de la ferme générale, dit l’ouvroir, un bâtiment dans lequel les dames accomplissaient des travaux pour les nécessiteux au XIXe siècle et qui appartenait au diocèse de Soissons.
La municipalité effectue au passage une belle opération immobilière puisque le bien a été acquis à 125 000 euros, bien moins que ce qu’espérait retirer le diocèse de cette vente, qui a mis du temps à être conclue. « Il y a un an, nous avions fait une proposition à 100 000 euros, jugée trop basse par le diocèse qui en demandait 200 000 euros il y a trois ans. On leur a réécrit en refaisant une proposition et elle a été acceptée », a expliqué Hugues Cochet pour présenter la délibération.
Si le diocèse a singulièrement baissé ses prétentions, c’est que le bâtiment, certes de caractère, est laissé à l’abandon. Ses derniers occupants ont été des chantiers d’insertion dans les années 1990 et un peu en 2000. Et quelques réunions paroissiales et de catéchisme voilà plus de quatre ans. Le diocèse a également sans doute été refroidi par la promesse de vente avortée « il y a un an, émanant de personnes qui voulaient faire un gîte, mais qui n’ont pas eu leur prêt », poursuit le maire.
Si au départ, la Ville n’était pas très chaude à l’idée d’acquérir ce bien, la donne a changé depuis que Guise a été retenu pour bénéficier du programme proposé par l’État en 2014 de revitalisation des centres-bourgs, dont la première phase de travaux concerne notamment la rue Camille-Desmoulins, et par conséquent l’ouvroir.
Reste à déterminer ce que la Ville compte faire avec ce bâtiment, acquis également pour qu’il ne tombe pas entre de mauvaises mains, car situé sur un axe touristique très passant, menant vers le château fort. L’idée du gîte est d’emblée écartée. « On n’a pas vocation à faire ça », tranche le maire qui dessine deux pistes possibles. « L’intérêt est d’y faire une auberge de jeunesse. Mais il faut que l’on obtienne des subventions car il y a énormément de travaux à faire (la Ville a chiffré l’opération à 1,4 million d’euros minimum). Si ce projet peut s’inscrire dans le programme de revitalisation du centre- bourg et obtenir des financements pour 2017 (à hauteur de 70 % pour un coût minimum d’1,4 million d’euros), tant mieux. Sinon, il est hors de question qu’on aille s’embringuer à faire une auberge de jeunesse. »

Le Club du Vieux Manoir intéressé

L’autre piste est de collaborer avec Le Club du Vieux Manoir à qui la mairie a concédé la gestion du château-fort via un bail emphytéotique. « On pourrait travailler avec eux car ils ont des difficultés pour loger les jeunes qui servent au château, avance Hugues Cochet. De toute façon, le bâtiment sera reclassé, mais on ne sait pas comment pour l’instant. »
Du côté du Club du Vieux Manoir, on reconnaît « être intéressé par ce bâtiment du fait de son immédiate proximité avec le château », avoue Nicolas Maineray, directeur du site. S’il estime le projet d’auberge de jeunesse « intéressant car il y a un déficit d’hébergement à Guise et en Thiérache en général », il avance d’autres pistes pour utiliser la bâtisse. « Si l’hébergement à l’ouvroir de jeunes ou de moins jeunes participant aux activités du Club du Vieux Manoir aurait plutôt lieu de septembre à juin, en aucun cas ce bâtiment ne serait en capacité d’accueillir les centaines de jeunes que nous recevons l’été à l’occasion des camps chantiers patrimoine. Mais pourrait accueillir bien d’autres activités », souligne le directeur du château. Et d’évoquer de multiples utilisations de l’ouvroir, comme l’accueil de stages de formation des cadres du club, des stages « Monuments historiques », ou encore des ateliers du patrimoine (vitrail, menuiserie, fonderie.), voire être mis à disposition d’associations, ou pour des séminaires ou des événements familiaux.
Bref, si on ne sait pas encore son usage futur, l’ouvroir s’apprête cependant à vivre une seconde jeunesse.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-quelle-utilisation-pour-l-ouvroir-rachete-par-ia16b109n382295

LES PORTES DU TEMPS au Familistère

hebergement d'image
Pour sa 6ème participation aux Portes du temps, le Familistère de Guise accueillera 350 jeunes de 6 à 18 ans et leur famille issus de quartiers prioritaires, du 6 au 21 juillet. Au programme : un parcours consacré à la Bande-dessinée permettant de découvrir le lieu à travers la BD « De briques et de sang » de Régis Hautières et David François et des ateliers artistiques menés... par le bédéiste Renaud Collard.

Cette opération est initiée par le Ministère de la Culture et de la communication avec le soutien du commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

Autres participants en Picardie : L’Abbaye royale de Saint-Riquier (80) / Le Château de Pierrefonds (60) / Le Ford de Condé (02) / Le Palais impérial de Compiègne (60) / Le parc Jean-Jacques Rousseau (60).

mardi 14 juin 2016

Picardie Matin en direct de Barzy (02)


Picardie matin Julie Poirier et son équipe sont à Barzy (02) en Thiérache. Ce village organise un chantier de réinsertion pour restaurer l’église de la commune. L'émission est aussi l'occasion de rencontrer un des derniers bouilleurs de cru de la région.

lundi 13 juin 2016

Picardie Matin en direct de Proisy (02)

hebergement d'image
Julie Poirier et son équipe étaient aujourd'hui à Proisy (02) chez Jean-Claude et Joanna Thiéfaine, de jardiniers passionnés qui ont développé un conservatoire de la biodiversité. Picardie Matin, c'est dès 9h50 en direct sur France 3 Picardie et Facebook.
Le conservatoire de la biodiversité de Jean-Claude et Joanna Thiéfaine n’est pas un jardin d’ornement ou d’agrément. C’est un lieu d’étude et de réflexion qui reflète une tentative de faire pousser quelque chose d’inhabituel sur un sol essentiellement lourd et argileux, de lutter contre l’érosion et de procurer un refuge à tout un tas de petits animaux qui fuient la désertification.

Des visites guidées sont organisées en mai de chaque année, selon un calendrier diffusé par le
Centre permanent des initiatives pour l’environnement (CPIE) des Pays de l’Aisne et le Syndicat mixte du Pays de Thiérache (SMPT). Il peut être visité à d’autres périodes, sur demande.

Les visites se limitent à six personnes au maximum, sont gratuites et se font exclusivement sur rendez-vous et sous la direction du conservateur.

Plus de renseignements sur le site www.lahaiefondue.fr.
 

Enquête en ligne Nuit des Musées au Familistère

hebergement d'image
La Nuit des musées ça vous parle? Oui?, Un peu? Le film avec Ben Stller? Presque mais non, pas vraiment... Parce qu'avec tous nos amis de la Culture on aimerait mieux vous connaître anonymement (vous sentez la subtilité?), pourriez-vous répondre à cette petite enquête en ligne? Merciiiii!
Cliquez sur ce lien pour répondre au questionnaire ....
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Enquete-en-ligne-Nu…

dimanche 12 juin 2016

Guise : les commerçants veulent dynamiser la ville

hebergement d'image
L’Union des commerçants de Guise a débattu des prochaines actions. La fête de la bière et miss Guise 2016 font déjà partie du programme
L’Union des commerçants de Guise, une association toute récente qui a déjà créé son logo, compte s’impliquer dans de nombreuses animations et aussi en réaliser. Elle devrait d’ailleurs prochainement créer son site internet, un « outil moderne » de publicité et de communication.
En outre, une fête de la bière devrait faire son apparition. Si la date n’est encore définie, la fête des pères paraît être l’une des périodes les plus intéressante pour mettre en place ce type de manifestation.
L’association aimerait aussi s’impliquer dans l’action « Passion clients », dont les résultats sont donnés au Familistère. En participant à cette opération, les commerçants bénéficient de différents supports de communication, un drapeau d’extérieur de magasin, un autocollant, une guirlande d’intérieur, une affiche… Un jeu de tickets à gratter est distribué aux clients afin de leur permettre de remporter l’un des nombreux lots proposés. L’association est en dialogue avec la Chambre de commerce et d’industrie afin de dynamiser au mieux cette animation.
À l’ordre du jour, figurait aussi l’un des grands événements de la commune, l’élection de miss Guise 2016. Un groupe de travail a été mis en place pour préparer le défilé de mode qui aura lieu le 22 octobre. Les grandes lignes ont d’ores et déjà été définies (mannequins, agencement de la salle, exposition, déroulement de la soirée, spectacle, tarif, boissons et collations, règlement, charge de chaque commerçant, sono, matériel, budget… Cette animation sera organisée en collaboration avec l’association des Cheveux blancs qui est à l’origine de cette manifestation. Le prochain rendez-vous pour finaliser cette manifestation aura lieu le 6 septembre vers 19 heures.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/aisne/thierache/guise

samedi 11 juin 2016

Boué : des milliers de poissons meurent intoxiqués

hebergement d'image
Une pollution a été détectée dans l’étang de Boué après la décision de changer la vieille vanne du réservoir, causant la mort de milliers de poissons.

L’étang de Boué sert de réservoir au canal de la Sambre à l'Oise. La vanne accusait depuis quelques années de lourdes faiblesses. Celle-ci, installée à la construction du canal et changée en 1884, a été enlevée pour être remplacée par les soins des Voies navigables de France qui restent propriétaires de l’étang. Toutefois, au fil des ans, sa surface se réduit, les limons et la vase reprenant naturellement leurs droits…
Pour accéder à la porte de la vanne en cours de remplacement, il a donc fallu baisser le niveau de l’eau assez brutalement. Par conséquence, des tonnes de vase et de boues ont rejoint le lit de la rivière Morteau qui alimente le canal et des milliers de poissons sont morts dans ce cours d’eau.
En effet, depuis des années, on entend parler d’un projet de réhabilitation de l’étang pour améliorer le tourisme. Mais les craintes des spécialistes se sont réalisées jeudi avec l’envasement du cours d’eau (quelque 700 m3). Par endroits, le niveau de la vase monte jusqu’à 4 mètres sur une superficie, à l’époque de l’implantation, qui atteignait 250 000 m2. La vase présente sur la totalité de l’étang est évaluée à environ 1 million de mètres cubes… Malheureusement, avec la baisse du niveau des eaux, la mort de l’étang artificiel est annoncée à court terme.
Il va sans dire qu’en raison de la chaleur, les odeurs et la vue des boues noires ainsi que les poissons morts ont causé des nuisances dans le voisinage.
http://www.lunion.fr/node/744140

Guise : Thomas Fersen et Jacques Gamblin, têtes d’affiche de la saison culturelle

hebergement d'image
La sixième saison culturelle du théâtre met à l’honneur le texte avec en tête d’affiche le chanteur Thomas Fersen et le comédien Jacques Gamblin parmi quatorze rendez-vous

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-thomas-fersen-et-jacques-gamblin-tetes-ia16b109n380151

Galéjade & Calembour - les coulisses du tournage N°1


vendredi 10 juin 2016

Cinéma: "Bienvenue à Marly-Gomont" a fait le meilleur départ de la semaine

hebergement d'image
Belle performance pour "Bienvenue à Marly-Gomont"! Le film inspiré de l'enfance de Kamini dans ce village de l'Aisne a réalisé le meilleur départ mercredi 8 juin, jour de sa sortie en France, comme le détaillent nos confrères du Parisien.

Box-office des films sortis le 8 juin (en spectateurs)

1. Bienvenue à  Marly-Gomont : 21.598
2. The Neon Demon : 12.319
3. La nouvelle vie de Paul Sneijder : 7.701
4. Vicky : 6.954
5. Folles de joie : 5.609
6. Diamant noir : 3.271
7. Ma ma : 2.166
8. Celui qu'on attendait : 2.076
9. Ouragan : 1.251
10. American hero : 518


http://www.aisnenouvelle.fr/region/cinema-bienvenue-a-marly-gomont-a-fait-le-meilleur-ia44b0n380106

Guise: un employé de la Caisse d’épargne en garde à vue

hebergement d'image

L’affaire pourrait être liée à un braquage survenu en novembre dernier.
http://www.aisnenouvelle.fr/accueil/guise-un-employe-de-la-caisse-d-epargne-en-garde-a-vue-ia0b0n379891

jeudi 9 juin 2016

Un bus scolaire se couche dans le fossé à Vadencourt

hebergement d'image
Plus de peur que de mal pour le chauffeur et les 45 élèves…
Grosse frayeur mais aucun blessé à déplorer. Un chauffeur de bus a perdu le contrôle de son véhicule, ce jeudi peu avant18 heures sur la D960 en direction de Longchamps. Le bus s’est couché dans le fossé. Le conducteur et les 45 élèves sont indemnes. Les élèves ont été pris en charge par un autre bus.
http://www.lunion.fr/node/742815

Tu sais que tu est un (e) vrai (e) guisard (e) notre groupe ... merci Audrey

hebergement d'image
Tu sais que tu est un (e) vrai (e) guisard (e) notre groupe est une superbe réalisation ... Ce groupe vit grâce à vous, grâce à nous... mais surtout grâce à celle qui en est son instigatrice et son administratrice ... Audrey Coppens Ribeau est présente chaque jour sur ce site et c'est un vrai bonheur de l'y croiser et de communiquer avec elle ...
Audrey a eu une belle grande idée ... faire venir Kamini à Guise pour la sortie de son film... cette idée n'a pas pu se réaliser ... elle vous l'a expliqué... elle vous a livré sa déception...
Je peux dire ici qu'elle n'a pas ménagé sa peine pour parvenir à la réalisation de son projet ...
Devant vous, sur ce blog?  je la remercie infiniment pour son action ... cette action qui doit être reconnue de tous ...
MERCI AUDREY et longue vie à ce super groupe !!!

Kamini signe son retour avec le film "Bienvenue à Marly-Gomont

Marly-Gomont : les habitants déçus d’avoir été privés de tournage

hebergement d'image
Si le film de Kamini est bien accueilli, de nombreux villageois lui reprochent de ne pas avoir tourné de scènes dans la commune.
« Bienvenue à Marly-Gomont » a cette particularité d’évoquer un village dans lequel aucune scène du film dont il porte le nom, n’a été tournée. Si le spectateur lambda n’y verra rien à y redire, cet aspect n’est pas passé inaperçu dans la commune de Thiérache où Kamini a passé toute son enfance. Et cela fait grincer des dents.
La rue de la Poterie, l’artère principale du village, ne recèle d’aucuns signaux apparents de « Kaminimania », en ce mercredi 8 juin, jour de sortie nationale du biopic de Kamini. Tout juste voit-on Maryse, la coiffeuse, sortir fièrement l’affiche du film, gracieusement donnée par les producteurs lors de leur passage dans la commune mercredi 1er juin. Bien évidemment, ce film est l’objet de toutes les discussions dans le village, où reviennent indistinctement deux sentiments bien ambivalents.
Le premier, que Seyolo Zantoko, le père de Kamini, a marqué durablement le cœur des habitants. On ne tarit pas d’éloges sur « ce vrai médecin de campagne comme on n’en fait plus. Il ne comptait pas ses heures, travaillait jusqu’à 22 heures le soir, et se déplaçait même le dimanche. Il arrivait même à s’approprier les patients des autres médecins », confie Simonne.
Sur ce point, difficile de trouver quelqu’un dans le village susceptible de dénigrer l’image laissée par le médecin. Sauf peut-être Jacques, qui n’a jamais compris pourquoi le docteur Zantoko a, un jour, préféré rédiger une ordonnance « à une jeune femme qui était tombée devant chez moi, alors que la première chose à faire était de lui demander de se déshabiller, d’autant qu’elle avait tout là où il faut. Je lui ai dit ce jour-là que c’était un mauvais docteur ! »

« À Marly, il faut gagner la confiance des gens »

Là ou le bât blesse, c’est que les Marlysiens ne retrouvent rien dans le film, qui leur rappelle leur village actuel. « Je pense qu’ils auraient pu tourner quelques scènes ici, c’était primordial, pour que les gens repèrent l’endroit », estime Claudine. Sarah, jeune Marlysienne, « a tout adoré dans le film. Le côté nul, c’est qu’il n’a pas été tourné ici. J’aurais aimé participer au tournage. » Maryse est plus catégorique : « J’irai voir le film pour mes petits-enfants, il met en avant Marly-Gomont mais il ne fait rien pour le village. Il pourrait faire un don, ou au moins venir filmer dans le village. »
Un grief qui ne les empêchera pas, pour la plupart, d’aller voir le film, si ce n’est déjà fait. Quant à la question du racisme dont ont été victimes Kamini et sa famille lorsqu’ils ont débarqué en Thiérache, les Marlysiens ne l’éludent pas. « Le film explique bien que quand on arrive à Marly, il faut gagner la confiance des gens. Et en plus, ils avaient le handicap de la couleur de peau. La méfiance existait », se souvient Maryse, qui espère que le film «donnera l’image d’un village vivant ». Un message repris par le maire du village Dominique
 
elache, pour qui « le clip de Kamini avait mis un coup de projecteur sur la commune. Son film met clairement en avant ses habitants, et l’accueil picard. »
Ils auraient juste souhaité montrer eux-mêmes la qualité de cet accueil.

mercredi 8 juin 2016

Bohain-en-Vermandois: coup de couteau pour le chauffeur qui roulait trop vite

Lundi 6 juin, en début de soirée, une voiture passe à l’intersection de la rue de la Montagne-Blanche et de la place Michel-Pezin, à Bohain-en-Vermandois. Circulant visiblement un peu vite, l’automobiliste d’une quarantaine d’années est rappelé à l’ordre par un piéton, les deux hommes habitant le quartier.
Goûtant peu la réflexion, le chauffeur stoppe son véhicule et en descend avec la ferme volonté de s’expliquer. L’altercation verbale tourne bientôt à la violence caractérisée. Le conducteur bouscule son vis-à-vis. Celui-ci reçoit alors le secours de son frère cadet, qui se trouve muni d’un couteau.

Trois placements en garde à vue

L’homme donne un coup de lame d’Opinel derrière la tête de l’automobiliste. En sang, la victime est transférée à l’hôpital où elle reçoit plusieurs points de suture. Ses deux opposants sont pour leur part menés à la brigade par les gendarmes.
Ce sont finalement les trois hommes qui ont été placés en garde à vue jusqu’à ce mardi. Chacun d’eux en est sorti avec une convocation devant le tribunal correctionnel en septembre.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/bohain-en-vermandois-coup-de-couteau-pour-le-chauffeur-qui-ia44b0n379178

Guise : La Boule lyonnaise se qualifie pour le championnat de France

hebergement d'image

Éliminatoires régionales doubles à Soissons

Plusieurs équipes de La Boule lyonnaise de Guise étaient qualifiées pour le championnat régional double qui avait lieu cette année à Soissons. Il s’agissait tout d’abord de l’équipe 3e division composée d’Antoine Fourrier, Jean-Philippe Joseph et d’Emmanuel Colpart ainsi que des équipes féminines Fourrier (Fanny et Julie Fourrier), Minet (Maïté Minet, Marie-Line Fourrier) et Xavier (Orlane et Agnès, Nathalie) en division F4. L’équipe masculine, emmenée par le président, devait s’incliner en quart de finale (sur le score de 12 à 13) face à Ratrique (Roye) en ayant toutefois été à la hauteur de l’événement. La satisfaction est venue des féminines, et notamment de l’équipe Xavier qui remporte de fort belle façon le titre régional et gagne son billet pour le championnat de France organisé les 2 et 3 juillet à Béziers. C’est un juste retour des choses après la défaite 12 à 13 de Julie Fourrier en finale du championnat régional simple à Cambrai la semaine dernière, qui voyait s’envoler la qualification de la BLG pour le championnat de France à Thonon-les-Bains.

Championnat départemental quadrettes et triple féminins régional

Dimanche 19 juin, les 2 équipes guisardes (Fourrier en 3e division et Caniaux en 4e division) entreront en piste à Bourg-et-Comin afin de disputer le championnat de l’Aisne quadrettes qualificatif pour le championnat de France qui se tiendra à L’Arbresle (Rhône) les 22, 23 et 24 juillet. Ce même jour à Roye, les triples féminins Fourrier et Xavier mettront tout en œuvre également pour décrocher la qualification pour les France ! Les parties risquent d’être disputées.

lundi 6 juin 2016

Guise : notre correspondant se marie

hebergement d'image
Samedi, le maire de Guise Hugues Cochet a procédé au mariage de Philippe Filtopoulos, correspondant local de presse pour L’Union, avec Babette Hecq, artisan. Avec tous nos vœux de bonheur  !
http://www.lunion.fr/node/740062

Origny-Sainte-Benoite: alors qu’il veut déplacer sa voiture, elle s’embrase

hebergement d'image
Ce lundi 6 juin, vers 8 h 30, une voiture en stationnement dans une cour de ferme depuis l’automne dernier s’est embrasée alors que son propriétaire voulait la déplacer. Le tableau de bord a pris feu et a propagé l’incendie à tout le véhicule. Les sapeurs-pompiers de Guise sont intervenus pour circonscrire cet incendie qui aurait pu avoir de plus graves conséquences. En effet, dans cette ferme du 18, rue du Thil, se trouve un hangar renfermant encore de nombreuses balles de paille.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/origny-sainte-benoite-alors-qu-il-veut-deplacer-sa-ia44b0n378150

Guise : Adrien et Paul visent désormais les France

hebergement d'image
Les deux jeunes sociétaires du club de tir ont fait fort à Roye en devenant respectivement champion et vice-champion régional.  

Les championnats régionaux de tir sportif continuent à occuper une grande place dans les activités du club en cette fin de saison. Et ce, avant les championnats de France qui doivent se tenir avant les Jeux olympiques. Pour les écoles de tir, la compétition a eu lieu à Roye (Oise), les 28 et 29 mai.
Au pistolet, chez les benjamins, Adrien Lamant est devenu champion régional. Chez les minimes, Paul Decobecq a décroché le titre de vice-champion ; il l’est aussi au pistolet 3/7. Ces résultats les assurent d’une qualification aux championnats de France.

Pas les résultats espérés chez les autres sociétaires


Pour le reste de l’équipe locale, les classements ne sont pas les mêmes. À la carabine, chez les poussins, Honore Priem est arrivé 11e, Louka Noël 24e et Erwan Vallée 29e. Du côté des benjamins, Kylian Vallée s’est placé à la 20e position et Clément Daussy à la 27e. Enfin chez les minimes, Hugo Wateau est arrivé 5e.
Pour le tir aux armes réglementaires, dont la compétition a eu lieu à Vervins les 14, 21 et 22 mai, seuls trois sociétaires ont pu y participer.
Au fusil à répétition manuel, Xavier Leonard est 8e et Eduardo Sanchez 18e. Au fusil semi-automatique petit calibre, Xavier Léonard s’est classé 8e. À la carabine 22LR, Eduardo Sanchez est arrivé 22e. Au pistolet/revolver, Jean-Pierre Pamart s’est hissé à la 25e place et à la vitesse militaire il est 23e.
Bien que les résultats ne soient pas tout à fait ceux espérés, il n’en reste pas moins que le club a été bien représenté dans cette discipline particulière. Sans oublier que Philippe Cat n’a pas pu y participer suite à une intervention chirurgicale.

François Thomasset, le président de l’association, a tenu à remercier et à féliciter tous ces tireurs pour leur engagement et pour leurs résultats.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-adrien-et-paul-visent-desormais-les-france-ia16b109n377760

samedi 4 juin 2016

l'USG en mode commando à Longueau

hebergement d'image
Le championnat d'interdistricts rendra son verdict dimanche vers 17h, les guisards et les cheminots de Longueau s'affronteront avec 2 objectifs biens différents, la montée pour les locaux et le maintien pour les joueurs de la Cité des Ducs.
Faute d'avoir pu assurer son maintien dimanche dernier à Marcel Prévot, l'USG s'est mise en situation délicate.
En effet, 3 équipes descendront en championnat de district.
Pour l'heure, Abbeville B 12eme avec 28 pts est releguée, Margny est 11eme avec 39 pts (1 match en moins, réserve technique en appel) , Nesle B 10eme avec 40 pts (1 match en moins, reserve en cours face à Montcornet), Montcornet 9eme avec  44 pts (1 match en moins,reserve en cours face à Nesle) et Guise 8eme avec 46 pts.
En haut du classement, Roye B est assurée de rejoindre la PH, la 2nde place  se jouera entre Crepy en Valois 2eme avec 64 pts( dif +24,saison terminée) et Longueau 3eme avec 60 pts (dif +24).
Programme de dimanche:
Longueau -Guise
Roye B- Montcornet
Nesle b-Porto Amiens
Margny-Miannay
Longueil- Buire Hirson
Abbeville B- Crepy 0-3 forfait
 
C'est dire que la rencontre de dimanche entre Longueau et l'USG sera attendue.
Les hommes de Mathieu Preux savent qu'en cas de nul ou victoire, ils sauveront leur place en Inter. En cas de défaite, il faudra compter sur la et les défaites des poursuivants.  
On espère tous voir l'USG en championnat de ligue l'année prochaine, c'est l'avenir du club qui en dépend!!!
Allez les rouges et blancs!!!!!

http://us-guise.footeo.com/actualite/2016/06/03/l-usg-en-mode-commando-a-longueau.html

Guise : critiques d’un jour

hebergement d'image
Mardi 31 mai au cinéma Vox, avait lieu la projection du dernier film de Charlotte de Turckheim Qui c’est les plus forts ?, avec Audrey Lamy et Alice Pol. Sur le thème du social à l’écran, le dernier ciné-club de la saison de l’Entente du Gué de l’Oise et du Vox était animé par Manuel Caré.

Il a été notamment proposé aux spectateurs venus nombreux d’être les critiques d’un soir. Chacun s’est exprimé selon son coup de cœur et son coup de griffe.

Un film très plaisant pour les uns, superficiel pour les autres. À charge de donner son avis et d’argumenter son opinion.

Le tout s’est terminé par des références bibliographiques et cinématographiques quant à la perte d’identité et de soi suite à une perte d’emploi.

Le prochain ciné-club de l’Entente du Gué de l’Oise et du Vox aura lieu le mardi 20 septembre avec le film de Todd Haynes, Carol, interprété par Cate Blanchett (distinguée au festival de Cannes 2015).
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-critiques-d-un-jour-ia16b109n376983

jeudi 2 juin 2016

Kamini n'est pas encore venu à Guise ?

Ils étaient nombreux de Guise à s'être déplacés à la salle des fêtes de  Marly Gomont un samedi soir de fin mai ... les guisards présents au spectacle de Kamini n'ont pas été déçus ... ils ont aimé ...
Marly Gomont Le bourg du canton de Guise avait accueilli l'enfant du village ... pour son denier spectacle ...
Mais il manque quelque chose dans cette histoire ... Kamini, ces jours ci est partout dans l'Aisne pour faire la promotion de son film... il a oublié le chef lieu de son canton ... Cette ville de Guise mérite sa visite .... La ville est mondialement connue pour son musée européen N°1... la  venue de Kamini  aurait eu un écho supérieur à celui de sa visite à Saint Quentin ou Hirson ... Je n'ai rien contre ces deux villes (j'étais lycéen à Hirson) mais l'Europe, pour faire de la promo est plus valorisant qu'une petite ville de Thiérache... Guise a le statut européen que n'ont pas les autres villes de la région...
Alors crions tous fort ensemble ... Monsieur Kamini venez à Guise voir les guisards ... votre visite sera connue dans l'Europe de la culture et vous aurez fait deux bonnes actions... une pour la promotion de votre film et une autre pour le bonheur des guisards ...
Hé bien Kamini ... chiche ?
Et n'oubliez pas...  GUISE ... le Familistère Godin... et le Château fort des Ducs...

Voici les deux dernier articles de la venue de Kamini dans l'Aisne :
Kamini est venu présenter son film «Bienvenue à Marly-Gomont» à Hirson

Le chanteur, humoriste et animateur Kamini était à Hirson mercredi soir. Son film, « Bienvenue à Marly-Gomont », était présenté en avant-première au Sonhir, le cinéma local. A la fin de la projection, Kamini est allé à la rencontre des spectateurs et a répondu à leurs questions.
http://www.lunion.fr/139/region/aisne/hirson

Saint-Quentin / Hirson: les spectateurs ont accueilli chaleureusement Bienvenue à Marly-Gomont

Quatre cents personnes à Hirson, presque autant à Saint-Quentin. L’avant-première du film Bienvenue à Marly-Gomont, qui relate la vie de Seyolo Zantoko le papa de Kamini, a été très suivie par les spectateurs. Ces derniers en sont ressortis enthousiastes. À l’instar de Tristan, 15 ans, venu avec sa mère au Cinéquai de Saint-Quentin : « Le synopsis est super, les acteurs sont bons. Bien que le [long-métrage] caricature un peu le département, c’est fait avec humour. Et pouvoir voir l’acteur principal et Kamini juste avant la projection, c’était sympa ». Sidonie, 36 ans, a, elle, retenu le « caractère émouvant » de ce film. « Cette histoire m’a beaucoup touchée. J’ai beaucoup aimé. Les difficultés rencontrées par cette famille qui cherche à s’intégrer dans la France profonde ne m’ont malheureusement pas étonnée. »
http://www.aisnenouvelle.fr/region/region-en-direct hebergement d'image

Bohain-en-Vermandois: deux fillettes percutées par une voiture

Ce jeudi 2 juin, peu avant 9 h, deux fillettes de 7 et 10 ans ont été percutées par un véhicule rue Fagard, à Bohain-en-Vermandois. Conscientes à l’arrivée des secours, légèrement touchées, elles ont été transportées au centre hospitalier de Saint-Quentin.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/bohain-en-vermandois-deux-fillettes-percutees-par-une-voiture-ia44b0n376395

RENDEZ-VOUS AUX JARDINS 2016

hebergement d'image
Cette année encore, nous participons aux rendez-vous aux jardins. Pour l'occasion, nous vous proposons une visite guidée du jardin d'agrément à 15h samedi 4 et dimanche 5 juin. Visite libre tout le weekend de 10h à 18h. L'un de nos jardiniers se prêtera également au jeu des questions réponses. Inscriptions aux économats et départ de la visite guidée devant la serre du jardin d'agrément. A ce weekend!

mercredi 1 juin 2016

Jacques Gamblin - La nuit sera calme de Romain Gary au familistère

[EVENEMENT] Il fait froid, il pleut et pourtant, en ce dernier jour de Mai, on vous propose de faire ce qu'il vous plait. Il y en aura pour tout le monde.
Je vous donnerais des aperçus du programme petit à petit ...suivez moi !
Il sera au théâtre du familistère le 15 octobre !