mercredi 17 janvier 2018

Conférence Territoriale Aisne Nord - Est Somme au Familistère de Guise

hebergement d'image hebergement d'image


Conférence Territoriale Aisne Nord - Est Somme présidé par le Vice-Prèsident aux Solidarités Territoriales des Hauts-de-France, Salvatore Castigliane au Familistère Godin de Guise.
Les orientations de la Politique Régionale d’Aménagement et d’Equilibre des Territoires (PRADET)
La Région souhaite accompagner l’aménagement du territoire en soutenant des projets qui répondent à des enjeux d’aménagement et d’équilibre du territoire et de développement territorial.
L’opportunité d’un soutien régional pour chaque opération, quel que soit son niveau d’enjeu, sera appréciée en fonction des questionnements suivants :
• Au-delà de l’intérêt propre du projet et des services qu’il offre, quelle est sa contribution à l’aménagement du territoire régional et à l’équilibre des territoires des Hauts-de-France.
• Comment le projet va-t-il optimiser, améliorer, agir sur, le fonctionnement d’un territoire ?
• Quel est le rayonnement attendu du projet (du niveau le plus Local au niveau supra-Local, voire régional), quels enjeux sert-il ?
• Le projet répond-il à un besoin précis, identifié suite à la réalisation d’un diagnostic territoire ?
• Quel sera son impact en matière de développement local (amélioration de services, emplois ... ) ?
La Région portera par ailleurs une attention particulière à la qualité de chaque opération à partir des critères de développement durable, de la performance énergétique des bâtiments construits ou réhabilités, ainsi que de la préservation des ressources, notamment foncières.

Une nonagénaire retrouvée morte un bas de soie sur la tête à Fresnoy-le-Grand

hebergement d'image

Intervenus vers 9 h 30 ce mercredi 17 janvier, les sapeurs-pompiers n’ont pu que constater le décès, pour l’heure inexpliqué, de la nonagénaire.

e mercredi matin, 17 janvier, une femme âgée de 92 ans, qui vivait seule, a été retrouvée morte chez elle, au 167 de la rue de Péronne, à Fresnoy-le-Grand. C’est un de ses neveux, qui vient la visiter tous les jours, qui a fait la macabre découverte. Lors de l’intervention des sapeurs-pompiers, aux alentours de 9 h 30, ceux-ci n’ont pu que constater le décès de l’habitante. Une mort à première vue particulière, voire qui interroge sur ses circonstances, puisque la nonagénaire a été trouvée – information confirmée par le parquet de Saint-Quentin – un bas de soie enfilé sur la tête. Elle pourrait être décédée des suites d’une asphyxie.
Selon une source proche du dossier, aucune effraction n’aurait été constatée au niveau de sa demeure de la rue de Péronne, une voie qui rejoint, depuis la place Vatin dans le centre-ville, la route de Brancourt-le-Grand. La substitut du procureur de la République, de permanence hier au parquet, n’a en revanche pas souhaité confirmer ou infirmer une éventuelle intrusion.

Une autopsie devait avoir lieu dans les 24 heures

Au regard du caractère spécifique de ce décès, la gendarmerie de Bohain-en-Vermandois a été alertée par les secours intervenus les premiers. Sur place, avant que le corps ne soit emmené à la morgue, les militaires ont à leur tour requis l’intervention de techniciens en identification criminelle (TIC), dépêchés de Laon. De son côté, le médecin légiste a ordonné un examen de corps. Une autopsie devait avoir lieu dans les 24 heures afin de tenter d’établir la cause de la mort de la Fresnoysienne.
Suicide ou acte criminel ? Une enquête a été ouverte et le parquet de Saint-Quentin en a été avisé. Selon Pierre Flamant, maire de la commune, la nonagénaire était «  une vieille Fresnoysienne. C’était une personne tranquille  », précise-t-il. Quant aux circonstances, l’édile ajoute que «  la maison était en ordre. Rien ne laisse penser à un acte de violence  ». Il reviendra aux enquêteurs d’écarter ou de privilégier cette thèse.

Une nonagénaire retrouvée morte un bas de soie sur la tête à Fresnoy-le-Grandhttp://www.aisnenouvelle.fr/63126/article/2018-01-17/une-nonagenaire-retrouvee-morte-un-bas-de-soie-sur-la-tete-fresnoy-le-grand

Miss GUISE 2015



Merci Sébastien Perrin pour ces souvenirs 

LA CAMERA EST LA... GUISE 1960 BI-CENTENAIRE Camille DESMOULINS , FETE FEDERALE



Merci Christian Ménendez beau souvenir !!!

mardi 16 janvier 2018

Coups de feu, Château-fort de Guise, Ducales de Guise (02)

Accident Buironfosse

Aisne-Info



Attention soyez prudents ... ralentissez à l'approche de cet accident 
Buironfosse, Rd 1029.
Les sapeurs-pompiers sont engagés pour un accident de circulation, un tracteur couché sur la chaussée

À Guise, l’Espace C est le nouveau lieu pour être connecté

hebergement d'image
Au bout de la rue Camille-Desmoulins, en poussant la porte du nouvel espace situé au nº469, ce n’est ni un café ni une salle informatique qui se dessine. Espace C numérique est un savoureux mélange des deux. Moderne et convivial, le lieu se veut un espace de détente et d’apprentissage autour des nouvelles technologies.
Fanny Honoré est adjointe d’animation du site. « Ça apporte un vrai service à la population, avec des tarifs préférentiels » résume-t-elle.
L’espace se compose d’un rez-de-chaussée, scindé en deux, et d’un étage qui intègre une salle pour les formations et ou réunions. «  L’espace compte huit postes informatiques dont les quatre premiers pour une connexion classique et quatre autres, dans le fond, davantage dédiés aux jeux vidéos » détaille-t-elle.
Après deux mois d’ouverture, le site a enregistré la présence d’environ 80 personnes par mois, d’autant que le début était gratuit. Initialement, le cyber café devait ouvrir en juin dernier, mais ne l’a été qu’en novembre pour des raisons techniques.
Ici, chacun vient quand il veut pour faire ce qu’il veut, ou presque. Un règlement a été créé et un serveur bloque toute utilisation de sites jugés dangereux. Le grand public, jeune ou personne âgée, vient surfer sur la Toile pour passer le temps ou chercher une info bien précise. Wilfried, qui surfe sur les réseaux sociaux, vient depuis quelques jours : «  Le site est bien situé, j’allais déjà de l’autre côté, à Picardie en ligne.  ». Idem pour Laetitia, elle aussi ancienne habituée de l’ancien site de la rue Godin : «  L’ambiance est conviviale, je viens aussi de temps en temps avec mon propre PC pour juste me connecter.  »
En effet, il est possible de se rendre à l’Espace C pour une simple connexion. Autour d’un café ou d’un thé (payant en supplément), on peut s’installer tranquillement à une table et se connecter depuis son propre matériel (ordinateur ou téléphone) et imprimer des documents, par exemple. D’ailleurs, ce service est assez demandé. «  On nous demande beaucoup de photocopies. Les gens viennent avec leur clé USB  », souligne Fanny Honoré. L’espace d’Étreux compte même une imprimante 3D.

Conseils et formations

Outre l’utilisation des postes informatiques en autonomie, le public peut bénéficier des conseils de l’animatrice, mais aussi suivre des formations. « Beaucoup de logiciels sont à disposition du public, comme pour faire son CV. Les gens plus âgés demandent des conseils ou peuvent suivre une formation d’initiation à l’informatique. On propose aussi des formations en maintenance, au traitement de texte ou au montage photo. Il faut s’inscrire et pouvoir constituer un groupe par trimestre.  »
Dans ce nouvel Espace C, le monde connecté est à portée de clic, et pour toute la famille. Seul bémol, le raccordement à la fibre n’est pas encore réalisé.
L’accès libre est possible à partir de 2 € l’heure, ou 10 € par mois pour les habitants de l’intercommunalité, avec des tarifs réduits pour les moins de 16 ans et les demandeurs d’emploi. Infos : www.cctos.fr

À Guise, l’Espace C est le nouveau lieu pour être connectéhttp://www.aisnenouvelle.fr/62456/article/2018-01-14/guise-lespace-c-est-le-nouveau-lieu-pour-etre-connecte


lundi 15 janvier 2018

Cambriolages à Bohain-en-Vermandois et Fresnoy-le-Grand

hebergement d'image
Samedi 13 janvier, en fin d’après-midi, un couple de Bohainois domicilié rue de Saint-Quentin a été cambriolé durant son absence. À leur retour chez elles, les victimes ont déploré la visite et la fouille de leur pavillon. Les cambrioleurs ont fait main basse sur les cinq ordinateurs portables de la famille, soit un préjudice d’environ 1 500 €. Une plainte a été déposée auprès des gendarmes, lesquels ont réalisé, sans succès, une enquête de voisinage. Des relevés d’empreintes ont par ailleurs été effectués. Le même jour, à quelques heures d’intervalle, cette fois à Fresnoy-le-Grand, un second vol avec effraction avait eu lieu dans une demeure de la rue Albert-Meunier. Une connaissance, chargée de s’occuper de la maison pendant les vacances et l’absence de l’habitante, avait constaté la présence d’une porte entrouverte. Il s’agissait bien d’une effraction, des bijoux ayant été dérobés. La semaine d’avant, c’était un home-jacking que les militaires de Bohain-en-Vermandois avaient eu à déplorer chez un particulier de la cité fresnoysienne. « C’est une commune aux statistiques élevées en matière de faits divers sur notre zone d’intervention. Voilà pourquoi j’ai proposé à la municipalité d’adhérer à la participation citoyenne du concept «Voisins vigilants». Toutes les aides peuvent nous être utiles », indique le major de gendarmerie Caraben.
Cambriolages à Bohain-en-Vermandois et Fresnoy-le-Grand http://www.aisnenouvelle.fr/62580/article/2018-01-15/cambriolages-bohain-en-vermandois-et-fresnoy-le-grand

À Guise, « On ne dépense pas l’argent que l’on n’a pas »

hebergement d'image

Les travaux seront nombreux cette année, mais le maire Hugues Cochet s’est voulu rassurant. Ils seront subventionnés à hauteur de 70 à 80 %.

La cérémonie des vœux a été l’occasion pour le maire Hugues Cochet de présenter les projets qui ponctueront cette année «  dans une ville où nous aimons ensemble, vivre, se divertir, travailler et faire des projets  ».
Les travaux seront nombreux, «  ils ont fait l’objet d’une pêche rigoureuse, pour obtenir entre 70 et 80 % de subventions  » a souligné d’emblée Hugues Cochet. « Ne vous inquiétez pas, je suis un ancien comptable, on ne dépense pas l’argent que l’on n’a pas. C’est pourquoi, ils ne modifieront en rien les taux d’imposition  ».
Les stades Raymond-Lemoine et Prévot, les gymnases Juchli et Lesur, la salle de boxe, le stand de tir et le boulodrome, connaîtront des travaux estimés à 148 600 € avec entre autres des aménagements ou des mises aux normes pour permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Des travaux identiques seront entrepris au cimetière, aux ateliers municipaux, rue de l’Abattoir, à la bibliothèque, à la salle Beauval, à la salle des fêtes, à la salle de musique, à la maison des associations, et à l’hôtel des Condés, pour un coût estimé de 21 000 €.
La restauration de l’église Saint-Pierre se poursuivra avec une deuxième tranche de travaux, qui englobe la restauration du porche et l’élévation nord, ainsi que le tableau électrique des cloches, pour un coût estimé de 291 300 €.

885 000 € consacrés au centre bourg

En matière de voirie et réseaux, 741 000 € sont prévus pour l’aménagement d’une sente piétonne, rue de Vervins, une réfection rues des Géraniums, des Bleuets et ruelle de la Place. Figurent aussi au programme l’enfouissement des réseaux, l’éclairage public, ou encore l’installation d’une caméra rue de la Citadelle.
Le centre bourg connaîtra lui aussi de nombreux investissements pour un montant estimé de 885 000 €. Il s’agira de la requalification du square des Minimes et de la halle du marché couvert, de la réinsertion de commerces et logements rue Camille-Desmoulins, du projet de signalétique, entre autres.
Enfin, quelque 205 000 € seront consacrés à l’éducation et l’enseignement.
Au chapitre de l’état civil, la Ville a comptabilisé 55 naissances, 11 mariages, 14 parrainages civils, 1 noce de diamant, et 79 décès.


À Guise, « On ne dépense pas l’argent que l’on n’a pas »http://www.aisnenouvelle.fr/62411/article/2018-01-14/guise-ne-depense-pas-largent-que-lon-na-pas

dimanche 14 janvier 2018

VENDREDI 19 JANVIER - MOJITO PARTY

hebergement d'image



Fan de MOJITO ? Cette soirée est faite pour toi !

Mojito a 5€ all night ! Ambiance Caliente par votre résident DJ TONY qui sera en forme olympique ! 

Venez goûter nos mojitos aux goûts exotiques. 

Des mojitos seront offert également pendant la soirée 

Entrée gratuite toute la nuit ! 

Horaires : 22h - 06h

32 Rue maillard - WASSIGNY 02630

À seulement :
=> 15 minutes du Cateau-Cambrésis
=> 20 minutes de Landrecies
=> 30 minutes de Saint-Quentin
=> 30 minutes d'Avesnes-sur-Helpe
=> 35 minutes de Cambrai