lundi 11 décembre 2017

Les enfants de guise dessinent pour nos soldats

hebergement d'image

Les enfants de Godin, à Guise, ont réalisé un dessin à destination des soldats français en opération à l'étranger.

La section Nord-Pas-de-Calais-Picardie de la Société des volontaires a organisé une opération consistant à demander aux enfants des écoles primaires de réaliser un dessin accompagné de quelques mots à destination des soldats français engagés à l’extérieur ou dans l’opération « Sentinelle » sur le territoire.


À Guise, les élèves de l’école Godin se sont dépassés pour réaliser des dessins plus beaux les uns que les autres et ainsi apporter un peu de joie et de couleurs de Noël aux soldats français loin de chez eux.

Pour l’occasion, Jacques Costemend, en l’absence de Jean-François Cochet retenu par des obligations professionnelles, en a profité pour indiquer aux enfants où aller partir les dessins et les inciter à s’investir dans des activités bénévoles, ainsi qu’à participer aux cérémonies du souvenir. La Société des volontaires est l’une des plus anciennes associations du monde combattant avec ses 145 années d’existence.

Les citoyens, établissements scolaires, maisons de retraite, entreprise ou collectivité locale qui voudraient se joindre à cet élan de solidarité peuvent contacter l'association à l’adresse mail suivante : scoub02@ sfr.fr.

Les enfants dessinent pour nos soldats http://www.aisnenouvelle.fr/57356/article/2017-12-11/les-enfants-dessinent-pour-nos-soldats

Les musiciens de l’Harmonie à la fête

hebergement d'image

La fête de l’Harmonie municipale a été l’occasion de remettre des médailles à certains musiciens. Notamment à Jean Depernet, qui joue depuis 57 ans.

ien que la Sainte-Cécile soit déjà passée, la fête des musiciens et des musiciennes n’a pas failli à la tradition en ce début du mois de décembre. Ainsi, la messe hebdomadaire a accueilli l’Harmonie municipale au sein de l’église. Une animation musicale inédite.


Cinq musiciens récompensés



Suite à la cérémonie, la municipalité a ouvert les portes de la salle des fêtes afin de partager le verre de l’amitié ainsi que le déjeuner avec les musiciens et leur famille. C’était également l’occasion pour le président de la société musicale, Hubert Gourlin, de remettre des médailles aux élèves méritants de la troupe.


Pour leurs cinq années d’activité, Marc Leclerc et Victor Mulet ont reçu l’insigne de bronze fédéral. David Dhaisne a reçu une médaille de bronze fédérale pour ses 15 ans de service et Agnès Williot, une médaille de bronze confédérale pour ses 20 années d’activité. 

De plus en plus de jeunes



Enfin, âgé de plus de 80 ans et riche de 57 ans de musique dans les harmonies, Jean Depernet a reçu la médaille d’or du vétéran avec couronne. Le sacre ultime pour un musicien. «  Ce sera ta dernière médaille, sourit le président de l’Harmonie et ami du médaillé, mais c’est loin d’être la fin de ta carrière.  »


Le maire de la commune, Dominique Delache, a prononcé un discours où il a exprimé sa fierté envers l’Harmonie du village. Il a également mis en avant le renouveau de cette société musicale qui attire de plus en plus de jeunes artistes au cours des années.

Les musiciens de l’Harmonie à la fête http://www.aisnenouvelle.fr/57170/article/2017-12-10/les-musiciens-de-lharmonie-la-fete

Ciné Débat - Théâtre du Familistère - 19/12/17

hebergement d'image
Mardi 19 décembre 2017, dès 14h, l'ANPAA Hauts-de-France (Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie) en partenariat avec l'ARS (Agence Régionale de Santé) vous propose de participer à un Ciné-débat gratuit, au théâtre du Familistère.

Projection du film Un singe sur le dos avec Gilles Lelouche.
Francis a une bonne situation, une femme, un fils... et un problème avec l'alcool...

Gratuit, dans la limite des places disponibles
Bulletin d'inscription disponible ici: http://www.familistere.com/wp-content/uploads/2017/12/Coupon-réponse-Ciné-Débat-Guise.pdf

Les cambrioleurs du salon de coiffure interpellés

Les auteurs présumés du cambriolage dans un salon de coiffure à Guise il y a quelques jours ont été interpellés.
Dans la nuit du 17 au 18 novembre, un salon de coiffure, rue du Docteur-Devillers, avait fait l’objet d’un cambriolage avec un préjudice important en vol de matériels. Des sèche-cheveux professionnels, des lisseuses, des produits de maquillages, shampoing, etc. avaient été dérobés. Les gendarmes avaient ouvert une enquête dans le cadre de la flagrance, en fin de semaine dernière : elle s’est avérée résolue.
Les forces de l’ordre ont en effet appris qu’un mineur de 17 ans, domicilié à Marly-Gomont, revendait des articles dérobés dans le salon à prix cassés. Lors de son interpellation, la perquisition qui a suivi n’a pas donné de résultat dans la mesure où ses trois complices présumés, des Guisards, auraient jeté le matériel dans la rivière.
Le mineur est convoqué devant le juge des enfants le 14 décembre et son trio de comparses au tribunal correctionnel de Saint-Quentin le 27 février
Les cambrioleurs du salon de coiffure interpelléshttp://www.aisnenouvelle.fr/57187/article/2017-12-10/les-cambrioleurs-du-salon-de-coiffure-interpelles

dimanche 10 décembre 2017

Les Ducales de Guise se renouvellent

hebergement d'image

Les Ducales, qui reviendront en juin, changent de formule pour conserver leur attractivité.

es Ducales de Guise sont une manifestation médiévale organisée depuis 12 ans, le premier week-end d’août, par le Club du vieux manoir pour le château fort et différentes associations successives pour la ville.


Nicolas Maineray, directeur du château fort, explique les nouveautés à venir. «  Afin de ne pas lasser le public et de répondre à de nouvelles demandes, le Club du vieux manoir a souhaité en changer la formule. Les prochaines Ducales de Guise auront lieu les 15, 16 et 17 juin 2018 dans l’enceinte du château fort, le vendredi étant plus spécifiquement destiné aux scolaires. L’objectif reste de proposer une manifestation de reconstitution historique de qualité tout en gardant un esprit familial et festif. Lors de ses journées, il sera proposé visites, campements civils et militaires, spectacles, artillerie, marché d’artisans et producteurs, combats de chevaliers, jeux…  »
Les Ducales de Guise se renouvellenthttp://www.aisnenouvelle.fr/57172/article/2017-12-10/les-ducales-de-guise-se-renouvellent

N3M: Guise échoue à Charenton-le-Pont

Après leur beau succès contre Cambrai, les Guisards espéraient enchaîner face à Charenton, ce samedi 9 décembre. Mais l’équipe de Stéphane Beaurain a été battue (96-82) dans le Val-de-Marne. «  On ne joue pas en première période. En seconde, on gagne les 3e et 4e quart-temps  », a indiqué l’entraîneur Stéphane Beaurain.

Et le samedi 16 décembre, c’est le leader liévinois, invaincu en dix journées, qui déboule au gymnase Lesur de Guise. Ce match marque la fin de la phase aller
N3M: Guise échoue à Charenton-le-Pont http://www.aisnenouvelle.fr/57034/article/2017-12-09/n3m-guise-echoue-charenton-le-pont

samedi 9 décembre 2017

Le Centre communal d’action sociale, c’est aussi des repas à domicile à Bohain-en-Vermandois

hebergement d'image


Ménage, repassage, transport de personnes, le CCAS de Bohain c’est aussi la livraison de repas à domicile. Zoom sur ce service, dont le prestataire vient de changer.

Beaucoup ont déjà vu ce véhicule sillonner les rues de Bohain. Beaucoup aussi ne savent pas quel est son but. Il s’agit d’un utilitaire qui appartient au Centre communal d’action sociale (CCAS). Il sert à livrer quotidiennement des repas à domicile.
Le CCAS vient de prendre un virage. « Nous venons de changer de prestataire pour le portage de repas afin d’améliorer nos offres et améliorer la vie des seniors », insiste Annie Sushi, la directrice du Centre communal d’action social de Bohain.
« Nous livrons près de 120 repas par semaine », assure la responsable du CCAS, dont les locaux se trouvent à la Maison de la solidarité, à l’ancienne Poste.
Les repas livrés à domicile sont variés puisqu’il existe « trois menus au choix chaque jour et des repas de fêtes au rythme du calendrier. Ils sont sans sel ou normaux. Les repas sont composés d’un potage, d’une entrée, d’un plat complet, d’un fromage, ou d’un laitage, d’un dessert, d’une portion de beurre, et d’un pain frais », énumère la directrice, qui met aussi en avant « la fraîcheur et la qualité des repas ».
Les menus hebdomadaires sont remis aux bénéficiaires deux à trois semaines avant les dates de livraison.
Autres atouts du service portage de repas : une équipe de cuisiniers prépare les menus, des producteurs locaux ont été engagés par la société afin de proposer des fruits et des légumes frais, ainsi que des quantités servies plus importantes, avec par exemple : « 150 grammes de viande et autant d’accompagnement », indique Annie Sushi, qui se félicite aussi que « des soupes fraîches sont proposées avec des légumes des producteurs de la région. »
La livraison des repas est effectuée le matin (avant 10 h 30). Le portage des repas est un service qui fonctionne bien évidemment sept jours sur sept.

Le Centre communal d’action sociale, c’est aussi des repas à domicile à Bohain-en-Vermandoishttp://www.courrier-picard.fr/76585/article/2017-12-09/le-centre-communal-daction-sociale-cest-aussi-des-repas-domicile-bohain-en


N3 : Guise, c’est l’heure de la confirmation

hebergement d'image

Auteur d’une belle performance contre Cambrai, le promu espère enchaîner, ce samedi 9 décembre à Charenton-le-Pont.

a belle victoire (70-61), décrochée, il y a huit jours contre Cambrai, le dauphin de Liévin, a fait du bien aux Guisards. «  Moralement  », précise Fabien Grimon, le meneur de jeu de Guise. Les Thiérachiens ont été solides défensivement contre Cambrai. «  Il faut reproduire la même copie sur le parquet de Saint-Charles Charenton Saint-Maurice. Sérieux, solidité collective en défense, c’est notre force. Et quand on défend, ça déroule en attaque  », insiste Fabien Grimon.


Mais la méfiance est de mise dans le camp axonais. Car l’équipe de Saint-Charles Charenton Saint-Maurice (Val-de-Marne) reste sur trois revers d’affilée en championnat, dont deux chez des gros bras du groupe, à Cambrai (100-65) et Liévin (77-70).
«  Ils vont vouloir se rattraper à domicile. Il faut qu’on soit vigilant  », indique Stéphane Beaurain, l’entraîneur de Guise. Son équipe, qui a dû se délocaliser cette semaine (au Lep Ameublement à Saint-Quentin et au gymnase d’Itancourt), car le gymnase Lesur était réquisitionné pour les préparatifs du Téléthon, devait disputer un match amical, ce jeudi 7 décembre à Chauny, leader d’Excellence Région. «  Mais entre les gastros, les bobos et ceux qui finissent tard leur travail, on a dû annuler le match à la dernière minute  », informe Stéphane Beaurain qui espère retrouver tout son monde en forme, ce samedi 9 décembre.


Oscar Norel encore absent



Déjà absent contre Cambrai, car blessé (grosse entorse de la cheville), le Guisard Oscar Norel va encore manquer à son équipe, ce week-end. L’autre absent est l’intérieur David Lecocq (raisons professionnelles).


Derrière, il restera un dernier match à jouer en 2017, le samedi 16 décembre à domicile, contre le leader liévinois. Le gymnase Lesur sera encore en ébullition.

N3 : Guise, c’est l’heure de la confirmationhttp://www.aisnenouvelle.fr/56917/article/2017-12-08/n3-guise-cest-lheure-de-la-confirmation

vendredi 8 décembre 2017

Guise: 70 000 visiteurs au Familistère en 2017

hebergement d'image
2017, année utopique au Familistère et aussi celle de tous les records de fréquentation. Cette année de commémoration nationale autour des 200 ans de la naissance de Jean-Baptiste André Godin, fondateur du Familistère, a permis au musée de bénéficier d’un rayonnement particulier. Rien que sur la date du 1er-mai les chiffres parlent d’eux-mêmes, nous avons eu la joie d’accueillir 15 000 personnes sur les deux jours dont 10 000 le 1er mai, un record » détaille le Familistère dans son communiqué. En fin d’année, on note une progression de la fréquentation par rapport à l’année précédente grâce au lancement de l’exposition Des machines au service du peuple – Godin et la mécanique, première exposition historique temporaire de ce type au Familistère, qui présente plus de 150 objets empruntés à plus de institutions et prêteurs privés. « Les habitants de la région Hauts-de-France, de la région parisienne sont nos plus fidèles visiteurs. On note la venue cette année d’argentins, américains, australiens, sud-africains et japonais. » Le Familistère de plus en plus tendance poursuit son envolée bien loin des 3000 visiteurs il y a 20 ans.
Guise: 70 000 visiteurs au Familistère en 2017 http://www.aisnenouvelle.fr/56751/article/2017-12-08/guise-70-000-visiteurs-au-familistere-en-2017


jeudi 7 décembre 2017

Fresnoy-le-Grand : À 79 ans, Jacques Faucon tient toujours la distance

hebergement d'image

L’athlète du club de Fresnoy-le-Grand, âgé de 79 ans, vient de participer à un marathon à La Rochelle.

Où s’arrêtera Jacques Faucon, athlète du CA Fresnoy de 79 ans ? C’est la question que se posent les personnes qui participent aux courses hors stade. En effet, Jacques Faucon, né le 28 novembre 1938, le vétéran 5 vient encore de participer le 26 novembre à un marathon à La Rochelle.


Pour sa treizième participation à cette course, Jacques a remporté la course chez les vétérans 5 en 4 h 40’ 19’’
Jacques Faucon s’est mis à la course à l’âge de 50 ans. En 1995, il participe à sa première épreuve, Les Estivales à Fresnoy. Il s’engage dès lors sur une trentaine de courses par an mais n’arrive pas à courir sur de plus longues distances que les 10 km. Il décide alors de rejoindre l’ACPI (Association des coureurs du parc d’Isle) et ses entraînements en groupe. C’est là qu’il a le déclic et qu’il se décide à monter sur le semi-marathon et, en 2000, sur le marathon, déjà à La Rochelle. La première expérience tourne au fiasco avec un abandon au 34e kilomètre à cause d’un genou douloureux. Cela ne le décourage pas et il recommencera. Il réalise son meilleur temps à 73 ans en 3 h 46’ 56’’.


Jacques Faucon s’entraîne deux fois par semaine, parcourant 15 à 23 km par séance. Et n’est pas près de s’arrêter : «  Si ma santé me le permet, je serai encore au départ à La Rochelle en novembre 2018.  »
Fresnoy-le-Grand : À 79 ans, Jacques Faucon tient toujours la distancehttp://www.aisnenouvelle.fr/56682/article/2017-12-07/fresnoy-le-grand-79-ans-jacques-faucon-tient-toujours-la-distance