mardi 31 janvier 2017

lundi 30 janvier 2017

Vidéo : ANNÉE GODIN 2017 / SPECTACLE samedi 4 février 2017

hebergement d'image
[ANNÉE GODIN 2017 / SPECTACLE] samedi 4 février 2017 à 20h30, au théâtre du Familistère, retrouvez la compagnie Laars & Co pour un spectacle drôle et désopilant, Les lettres de non motivation.
Achetez vos places directement ici: http://marketplace.awoo.fr/658/Product…

LES LETTRES DE NON MOTIVATION - IN SITU / LAARS & CO

Durant sept ans, l’artiste protéiforme Julien Prévieux s’est appliqué à refuser par courrier des postes qui ne lui plaisaient guère, avec fourberie et élégance.
Vincent Thomasset adapte ce recueil de textes, source prodigieuse de micro tragi-comédies qui se jouent en trois actes. Tout commence par une véritable annonce
d’offre d’emploi vidéo projetée. Puis vient la lettre de non-candidature qui se conclut inévitablement par une non-motivation revendiquée. Arrive en épilogue, la réponse du recruteur, soit personnalisée (rarissime), soit standardisée.
«Je vous écris suite à votre proposition d’agent de maîtrise fabrication parue dans le journal Le marché du travail. Je suis tout simplement scandalisé par votre slogan «A brand like a friend», slogan que vous n’avez même pas pris la peine de traduire pour vos correspondants  francophones.»
L’ensemble constitue un ingénieux catalogue de jeux à la façon d’Exercices de style de Raymond Queneau. Julien Prévieux manie avec la même aisance l’argot, le langage technique et la poésie bucolique. Ici on démonte les rouages d’une formule, là on souligne un paradoxe dans la rédaction de l’annonce, plus loin on raille une entreprise qui ne dévoile pas son nom, ou une autre qui valorise «l’envie de réussir» en proposant seulement 65% du smic...
Les comédiens spatialisent l’absurdité de ce dialogue de sourds, et multiplient les postures entre introspection intimiste, harangue hystérique, grandiloquent vœu d’allégeance: on savoure le plaisir enfantin d’assister à ces transformations, et à ces variations sur le «non»!


Durée: 55 minutes

Conception, mise en scène: Vincent Thomasset
Texte: Julien Prévieux
Interprétation: David Arribe, Michèle Gurtner, François Lewyllie, Anne Steffens
Création  sonore: Pierre Boscheron
Musiques: Pierre Boscheron, Vincent Thomasset
Costumes en collaboration avec Rachel Garcia


dimanche 29 janvier 2017

Guise : le gala de boxe du 4 février se prépare

hebergement d'image
Le Ring olympique guisard, présidé par Christian Beaurain, organise le samedi 4 février à la salle des fêtes un gala de boxe amateurs. Au programme, dix-neuf combats amateurs, cadets, junior et seniors
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-le-gala-de-boxe-du-4-fevrier-se-prepare-jna16b109n443502

samedi 28 janvier 2017

Guise: le bicentenaire de la naissance de Godin est lancé

hebergement d'image
2017 est une année spéciale pour le Familistère, qui fête les 200 ans de son fondateur
L’inauguration de la thématique et des nouvelles expositions liées au bicentenaire de la naissance de Jean-Baptiste André Godin a eu lieu dans l’aile droite du Familistère jeudi, en présence de nombreux invités : élus, membres de la fondation, partenaires........
Grand concert le 30 avril, de 17h30 à minuit. Sur la place du Familistère, une scène sera érigée et accueillera le meilleur des musiques d’aujourd’hui, «François and the Atlas Mountains» ainsi que le DJ Prieur de la Marne.
-Le 1er mai, fête du Travail du Familistère. Cette année, ce sera ses 150 ans. Concours pour la visite du belvédère, visites de l’aile gauche du palais social, visite des ateliers de l’usine Godin, spectacles, conférences de 10h à 18h. Spectacles gratuits..... LIRE SUR L'UNION .................  http://www.lunion.fr/13359/article/2017-01-28/guise-le-bicentenaire-de-la-naissance-de-godin-est-lance

Bienvenue à Célia

hebergement d'image

Club du Vieux Manoir

Bienvenue à Célia qui vient renforcer les équipes du Club du Vieux Manoir.

vendredi 27 janvier 2017

Étreux: des noces d’or pour Jeanine et Michel Lenclud

hebergement d'image
Étreux
Samedi à 17 heures, Joël Noisette, maire, a eu le plaisir d’accueillir en mairie Jeanine et Michel Lenclud qui, entourés de leur famille, fêtaient ce jour leurs noces d’or........ LIRE SUR L'UNION ........  http://www.lunion.fr/12989/article/2017-01-26/etreux-des-noces-d-or-pour-jeanine-et-michel-lenclud

jeudi 26 janvier 2017

Fesmy-le-Sart: une maison dévastée par le feu

Dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 janvier, vers 3 h 45, les sapeurs-pompiers sont intervenus au 5, rue Carrière-d’Étreux, à Fesmy-le-Sart. Une maison était totalement embrasée à l’arrivée des secours de Guise, Étreux et du Nouvion-en-Thiérache. Grâce à trois lances incendie, ils ont empêché la propagation des flammes à un chenil attenant et préservé l’ensemble de l’élevage de chiens. Les trois personnes de l’habitation ont été mises en sécurité, toutes son indemnes.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/fesmy-le-sart-une-maison-devastee-par-le-feu-jna16b109n442879

Guise : Marc-Antoine a coiffé les people de Danse avec les stars

hebergement d'image

À 19 ans, Marc-Antoine Amasse, qui travaille pour un salon de la ville, a réalisé un rêve. Dimanche, au Zénith de Lille, il a coiffé quelques célébrités de la tournée Danse avec les stars.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-marc-antoine-a-coiffe-les-people-de-danse-avec-les-stars-jna16b109n442691

mercredi 25 janvier 2017

Des élections cette année au Comité des œuvres sociales de Guise

hebergement d'image
Guise
Le président du Comité des œuvres sociales (Cos), Kévin Jayet, a offert ses vœux, en présence des employés municipaux et des élus.
Cette année est synonyme de changement au sein de l’équipe. En effet des élections auront lieu à la prochaine assemblée générale, le 9 février, car sept membres sont sortants et seuls trois d’entre eux se représentent.
En 2017 le Cos continuera de proposer différentes sorties en fonction de l’avancée de la trésorerie..........  LIRE SUR L'UNION ...............  http://www.lunion.fr/12710/article/2017-01-24/des-elections-cette-annee-au-comite-des-oeuvres-sociales-de-guise 

mardi 24 janvier 2017

Pont fermé de Vadencourt : le boulanger perd des clients

hebergement d'image
Installés depuis mai 2014, au grand soulagement des habitants, Emile et Aurore Lobjoie n’étaient pas peu fiers de leur boulangerie. Un boulanger qui s’installe dans un village, tout un symbole. Presque aussi fort qu’une école.
Mais depuis plusieurs mois, le moral de nos boulangers est en berne. La fermeture du pont tournant de Vadencourt est en train de pourrir leur vie. Aucun travaux n’a été entamé, aucune explication n’a été apportée. Emile et Aurore sont dans l’impasse et craignent pour la continuité de leur affaire. A ce rythme, ils évoquent même une fermeture. Ne voyant toujours aucun travaux arriver, ils ont décidé de lancer une pétition parfois relayée par leurs clients. Mais leur détresse ne semble pas faire écho auprès de tous dans le village.
Un axe principal
et vital fermé

 » C’est une première installation. On a repris cette boutique de justesse qui était en liquidation judiciaire. Pendant deux ans, on a bien remonté l’affaire. On avait mis en place des tournées dans des villages à proximité « , raconte Emile, aujourd’hui éprouvé et fatigué.

En août 2016, les habituels clients de Vadencourt, de Proix, de Macquigny et même de Bohain ont subitement disparu.

Et pour cause, l’autre pont de Vadencourt, le pont-tournant est partiellement fermé par mesure de sécurité car il rouille. Seuls les tracteurs ont pu continuer de passer pour la moisson.

Le pont est complétement fermé depuis septembre. Une déviation a été mise en place à neuf kilomètres de la boulangerie. Des kilomètres en trop pour les clients et cela Aurore et Emile le comprennent bien.

http://www.la-thierache.fr/2017/01/22/pont-ferme-de-vadencourt-le-boulanger-perd-des-clients/

Hannapes: les travaux de voirie se poursuivent

hebergement d'image
Lors de sa cérémonie de vœux, le maire Christian Brunet a évoqué les projets de 2017.
C’est Daniel Gilet, premier adjoint de la commune qui a, en son nom et en celui du conseil, présenté ses vœux au maire de la cité, Christian Brunet, le 14 janvier à 11 heures dans la salle du Foyer rural.
Il a tenu à présenter également ses vœux aux bénévoles des différentes associations de la commune, aux anciens élèves de l’école d’Hannapes qui se réunissent tous les ans le 1er mai, à l’équipe VNF (Voies navigables de France) qui fleurit et embellit le village, aux employés communaux qui œuvrent toute l’année pour le bien être des habitants.......... LIRE DANS LE JOURNAL L'UNION .......... http://www.lunion.fr/12622/article/2017-01-24/hannapes-les-travaux-de-voirie-se-poursuivent

lundi 23 janvier 2017

Stage découverte modelage et poterie pour adultes

hebergement d'image
Stage découverte modelage et poterie pour adultes
Lieu : Réserve des Trois Nomades à Guise le samedi 4 février ou le 11 février 2017 de 10h à 12h et de 13h30 à 16h. Possibilité de prendre le repas sur place à l’atelier en apportant son panier repas.
Le prix du stage est de 80 euros la journée avec cuisson des création comprises dans le four à l’atelier.
Les places à l’atelier sont limitées, merci de réserver au plus vite !
Pour plus de renseignements : 0681911047.

 
Maud Rocoulet – céramiste
La Réserve des Trois Nomades
34 rue Camille Desmoulins
02120 Guise

dimanche 22 janvier 2017

Le Nouvion-en-Thiérache: un vitrail de l’église victime de vandalisme

hebergement d'image
Des actes de vandalisme et de vols, ainsi que des dégradations diverses, sont devenus le lot quotidien de la vie nouvionnaise ces derniers jours.
Samedi matin encore, des responsables de la paroisse ont constaté avec stupeur d’importantes dégradations commises sur un des vitraux de l’église Saint-Denis. Visiblement des individus ont causé de très importants dégâts en jetant des pierres, provoquant la chute de quatre mètres, d’un vitrail datant de 1965. Ce dernier s’est brisé en une quarantaine de morceaux. Une plainte a été déposée à la gendarmerie. Ces dégâts sont estimés à plusieurs milliers d’euros, car il est nécessaire de faire appel à des spécialistes pour remettre les pièces manquantes.

Incivilités


Nombre d’habitants se sont plaints dans la rue Guery et résidence du bosquet de jets d’œuf sur les murs, fenêtres et volets, provoquant là encore des dégâts importants et obligeant les propriétaires. Certains retraités et personnes handicapées ont dû faire appel à des voisins. Enfin, toujours samedi, une autre plainte a été déposée par le président des Restos du cœur, qui a lui constaté quelques vols dans les locaux de la ruelle de la gendarmerie avec fractures de trois des portes, permettant d’accéder aux locaux.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/le-nouvion-en-thierache-un-vitrail-de-l-eglise-victime-ia16b109n441794

samedi 21 janvier 2017

Qui est qui à l'USG ?

Bonjour mes amis guisards..
Voici une photo que m'a envoyée Philippe Langlet ... grand merci à lui
Je la publie avec son autorisation...
Mais qui est qui sur cette photo? quelqu'un se reconnaît-t-il ?
Moi j'en reconnais deux .. Seran et moi même ...
Et les autres ?
j'attends vos réponses
Bonne fin de samedi !
hebergement d'image

vendredi 20 janvier 2017

Fresnoy-le-Grand: le stock d’alcool dérobé au Café des sports

Le nouveau patron du Café des sports, situé face à la caserne des sapeurs-pompiers, dans le centre-bourg, arrivé il y a à peine trois mois à Fresnoy-le-Grand, vient de subir un cambriolage. Jeudi matin 19 janvier, lors de l’ouverture de son établissement, l’homme, domicilié à Saint-Quentin, s’est rendu compte que tout son stock d’alcool, livré au cours jours précédents, avait purement et simplement disparu, aussi bien dans le bar que celui conservé dans la réserve.

Après le vol, ne restait que les boissons sans alcool


Les gendarmes, par l’intermédiaire d’un technicien en identification criminelle de proximité, sont venus réaliser des relevés d’empreintes. Une enquête a été ouverte à cette occasion. La victime a procédé à un inventaire, le préjudice serait de l’ordre de 700 euros. Pour s’introduire dans le commerce, le ou les individus sont passés, après effraction, par une porte se trouvant en façade de rue. Ils en ont ensuite cassé une seconde, en bois celle-là, situé à l’arrière de la bâtisse.

Les lieux dépourvus d’une quelconque alarme, et en l’absence du propriétaire, les cambrioleurs ont pu agir en toute liberté. De nombreuses bouteilles ont été dérobées, il ne restait que les boissons sans alcool.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/fresnoy-le-grand-le-stock-d-alcool-derobe-au-cafe-des-ia16b108n441062

jeudi 19 janvier 2017

HOMMAGE / Laolwa Braz de Kaoma, "La lambada", fête de la musique 2016 à Guise

Vidéo de Sébastien Perrin à la fête de la musique 2016 en hommage à cette grande chanteuse Laolwa Braz de Kaoma qui est décédée atrocement aujourd'hui ...


Étreux: des noces d’or pour Claudine et Roger

hebergement d'image

Étreux
Samedi dernier à 11 h 30, le maire de la commune Joël Noisette a eu le plaisir d’accueillir en mairie Roger et Claudine Verspeeten, qui fêtaient ce jour leurs noces d’or..... Lire dans l'Union ....... http://www.lunion.fr/11774/article/2017-01-19/etreux-des-noces-d-or-pour-claudine-et-roger

mercredi 18 janvier 2017

J-7 avant le bicentenaire de la naissance du fondateur du Familistère de Guise Jean-Baptiste André Godin

hebergement d'image
Jeudi 26 janvier, le Familisère de Guise fêtera la naissance de son fondateur. Cette année sera ponctuée de multiples rendez-vous au Palais social avec des expositions, des concerts et des visites inédites. 
Le 26 janvier, c'est l'anniversaire de Godin et cette année, c'est même le bicentenaire de sa naissance. Cette journée marquera donc le lancement officiel de la commémoration nationale du bicentenaire de la naissance de Godin (1817-1888)

L'année 2017 sera ponctuée de multiples rendez-vous au Palais social avec des expositions, des concerts, des conversations, des inaugurations et des visites inédites.

Un patron visionnaire et utopiste

Jean-Baptiste André Godin est né le 26 janvier 1817 à Esquéhéries dans l'Aisne, d'un milieu modeste, il fréquente très peu l'école et travaille très tôt dans l'atelier familial, toutefois, il éprouve le goût des livres et lit les philosophes des Lumières. Il se destine à devenir serrurier comme son père. Lorsqu'il effectue son tour de France, il est confronté à la situation difficile des ouvriers des grands centres industriels. Grâce à son procédé de substitution de la fonte au fer, il fabrique ses fameux poêles Godin à Guise qui feront sa fortune. Il décide d'expérimenter ses lectures utopistes et en 1859, il construit le Familistère, qui est achevé 30 ans plus tard. À sa mort en 1888, il lègue ses usines et le familistère à ses ouvriers en co-propriété.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/aisne

Monceau-sur-Oise: Marc Marecat s’en est allé

hebergement d'image
Monceau-sur-Oise
Figure de la commune, père de l’actuelle maire du village Marie-Claire Fortin, Marc Marecat est décédé fin 2016. Il était né en 1930 dans une famille implantée à Monceau-sur-Oise depuis plusieurs générations. Il s’est marié en 1956. De cette union sont nées cinq enfants, neuf petits-enfants, une arrière-petite-fille. L’année 2016 marquait ses 60 ans de mariage........ LIRE SUR L'union ...........  http://www.lunion.fr/11584/article/2017-01-18/monceau-sur-oise-marc-marecat-s-en-est-alle

Guise : plus de 1.200 interventions pour les pompiers en 2016

hebergement d'image
Guise - Réunis pour présenter leurs vœux aux personnalités locales, élus et concitoyens, les pompiers de la commune, en ont profité pour faire le bilan de leurs activités en 2016.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-plus-de-1200-interventions-pour-les-pompiers-en-2016-ia16b109n440539

mardi 17 janvier 2017

Bientôt la Marathiérache à Guise

hebergement d'image

Guise
Les membres de l’association À fond en Thiérache ont finalisé leurs prochaines manifestations. C’est bien entendu la prochaine Marathiérache qui a le plus focalisé l’attention des membres......... à lire sur l'Union ........  http://www.lunion.fr/11412/article/2017-01-17/bientot-la-marathierache-guise

Course
Distance
5 km
5 km
Semi Marathon de Guise09:00Semi-marathon
10 km10:3010 km
Les informations figurant sur cette page nous ont été fournies par les organisateurs ou proviennent du site web officiel de l'événement. Visitez toujours le site web officiel afin d'obtenir les desnières informations les dernières informations. Si vous avez remarqué une erreur, merci de nous en faire part sur contact@ahotu.com.

Semi Marathon de Guise

4 juin 2017 (dimanche)
La course démarre à 09:00.
Semi-Marathon
0-99 coureurs participent habituellement
 

5 km

4 juin 2017 (dimanche)
5 km - 5 kilomètres                        
 

10 km

4 juin 2017 (dimanche)
La course démarre à 10:30.
10 km - 10 kilomètres

8M3 / Atelier Lefeuvre et André / Théâtre du Familistère


jeudi à 20:30 - 22:20
Dans 2 jours

hebergement d'image

lundi 16 janvier 2017

Guise: elle percute un véhicule en stationnement

hebergement d'image
Ce lundi vers 16 h 30, un accident de la circulation s’est produit rue de Vervins dans le sens Guise-Vervins. Une dame de 57 ans domiciliée à Wiège-Faty circulait à bord d’un Renault Scénic quand elle a violemment percuté un véhicule en stationnement par l’arrière gauche à hauteur des locaux de l’entreprise Mennecart. Le véhicule stationné, une Renault Express première génération est hors d’usage. Les pompiers de Guise ont emmené la conductrice, légèrement blessée au centre hospitalier de Guise. La gendarmerie a régulé le trafic, légèrement perturbé au moment des faits.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-elle-percute-un-vehicule-en-stationnement-ia44b0n440022

Un enfant de Guise à la rencontre des stars

Merci Sébastien Perrin pour cette vidéo

dimanche 15 janvier 2017

Macquigny : une maison prend feu rue d’Hauteville

hebergement d'image
Samedi, en début de soirée, les sapeurs-pompiers de Guise, sous la direction du commandant Talon, sont intervenus sur un incendie au 10, rue d’Hauteville.
Le feu aurait démarré dans le hall d’entrée de la demeure, au niveau du compteur. Heureusement pour ses habitants, les voisins sont rapidement intervenus avec leur extincteur pour essayer de circonscrire l’incendie, qui a ensuite été maîtrisé par les pompiers. Au final, seul le hall d’entrée a été ravagé par les flammes.

La maison, envahie par la suie et les cendres, est inhabitable et les propriétaires ont dû être relogés. On déplore toutefois le décès d’un chien
http://www.aisnenouvelle.fr/region/macquigny-une-maison-prend-feu-rue-d-hauteville-ia44b0n439597

Origny-Sainte-Benoîte : l’église évacuée à cause d’une valise suspecte

hebergement d'image

L’église d’Origny-Sainte-Benoîte a été évacuée ce dimanche matin en plein office. En cause, une valise suspecte repérée près de l’église. Les gendarmes ont fait évacuer l’église par précaution. Les démineurs sont attendus sur place
http://www.aisnenouvelle.fr/region/origny-sainte-benoite-l-eglise-evacuee-a-cause-ia16b108n439575

samedi 14 janvier 2017

Accident mortel au Nouvion-en-Thiérache

hebergement d'image

Un homme de 54 ans, originaire du Nord, est décédé sur la D 1043 ce samedi 14 janvier
L’accident s’est produit vers 18 h 30 ce samedi 14 janvier, avant la tombée de la neige en Thiérache, sur la D 1043, au lieu-dit La Malassise, juste après Le Nouvion-en-Thiérache. Un homme de 54 ans, seul dans sa voiture, a fait une sortie de route est un tonneau. La voiture s’est arrêtée sur le toit, sur le bas-côté. En arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée de secours, il a été déclaré décédé. Un malaise pourrait être la cause de l’accident.
La circulation se fait sur une voie au niveau de l’accident, jusqu’au dégagement de la voiture. Sur une route déjà recouverte de neige. Prudence !
http://www.lunion.fr/aisne/hirson

Guise : «Une ville audacieuse et d’expérience»

hebergement d'image

Ce vendredi soir les habitants ont pris connaissance des travaux qui seront encore menés cette année. La cérémonie des vœux voulait tordre le cou aux préjugés forts et tenaces
C’est dans la continuité que le maire et son premier adjoint ont présenté leurs vœux aux forces vives de la Ville et aux élus de la nouvelle communauté de communes.
Le maire Hugues Cochet s’est lancé dans une présentation assez exhaustive des travaux qui seront réalisés au cours de cette année pour un total de plus de 3,8 millions dont 1,3 million uniquement pour la suite des aménagements du centre bourg.
Dans le détail, cet investissement se décline à travers l’enseignement (250 000 €), le sport (110 000 €), des travaux dans différents bâtiments de la ville (1 million), et les travaux du centre bourg, dont ceux de la rue Camille-Desmoulins, pour 1,3 million.

830 000 € pour l’église

Concernant les divers bâtiments, les futurs travaux de restauration du porche de l’église Saint-Pierre Saint-Paul représentent 830 000 € étalés sur trois ans.
Concernant ces travaux, le maire a rappelé la création de la boutique expérimentale, l’arrivée du poste de police pour la mi-février, la création de l’espace numérique, la création d’une auberge de jeunesse dans l’ancien ouvroir, rue de la Citadelle, la halle commerciale (marché couvert) mais aussi le nouveau siège de l’intercommunalité, la continuité de l’opération façades et la signalétique touristique.
Tous ces travaux se font avec beaucoup de subventions et aucune augmentation de la fiscalité, engagement pris jusqu'en 2020.
Le maire veut faire taire à la fois les rumeurs sur les folles dépenses publiques que ces travaux engendreraient, et aussi tordre le cou aux détracteurs qui nuisent à la réputation de la Ville : « Notre ville est encore victime de préjugés forts et tenaces mais nous pouvons les réfuter. Nous pouvons décliner l’image d’une belle ville, riche de son patrimoine, moderne et douce, éclairée par son histoire, ses réussites et ses tentatives. »

Année Godin

2017 sera l’année de l’arrivée de la fibre optique (lire page précédente) mais aussi l’année Godin avec la commémoration du bicentenaire de la naissance de l’industriel, qui fait de Guise aujourd’hui la ville la plus visitée de l’Aisne sur le plan touristique.
Cet événement a été retenu par le ministère de la Culture dans le cadre de son programme de commémorations nationales.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-une-ville-audacieuse-et-d-experience-ia16b109n439236

Mont-d’Origny: rempli d’éthanol, le poids lourd percute l’Aldi

hebergement d'image
Ce vendredi 13 janvier, vers 18 h 30, un poids lourd sortant de la distillerie d’Origny-Sainte-Benoîte est venu se garer sur le parking du supermarché Aldi de Mont-d’Origny. En tournant, le conducteur n’a pas vu l’avancée du magasin en hauteur et la cabine du camion l’a percutée.

Étant donné que sa citerne contenait 35 000 litres d’éthanol, toutes les précautions ont été prises afin que le dangereux chargement n’explose pas. Ainsi, pendant les vérifications d’usage, les quatre employés de la grande surface ont été éloignés des lieux.

Les sapeurs-pompiers du Val-d’Origny, de Ribemont, Guise, Saint Quentin et Soissons – ces deux derniers spécialistes des risques chimiques – étaient sur place.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/mont-d-origny-rempli-d-ethanol-le-poids-lourd-ia44b0n439253

vendredi 13 janvier 2017

Wassigny: un chien et deux chats morts dans un incendie

hebergement d'image
Ce vendredi 13 janvier, peu après 7 h à Wassigny, un incendie probablement accidentel s’est déclaré au sein d’une habitation, rue du Général-De-Gaulle. Le propriétaire des lieux, septuagénaire, n’était pas chez lui lors du sinistre, étant actuellement hospitalisé à Cambrai. C’est un membre de sa famille, qui habite en face et qui s’occupait de ses animaux, qui a vu, en allant leur donner à manger, des petites flammes se dégager. Il y avait alors une épaisse fumée dans la cuisine.

Le feu semble s’être déclenché au niveau de la gazinière à bois. Il devait couver et a duré plusieurs heures. Un chien et deux chats ont été retrouvés sans vie dans la bâtisse, mortellement intoxiqués par la fumée. Les sapeurs-pompiers de Guise, Étreux et Bohain-en-Vermandois, sous les ordres du chef de groupe le capitaine Franck Taine, ont arrosé, à l’aide de lances incendie, les foyers les plus chauds. Ils ont ensuite ventilé les endroits les plus touchés où apparaissaient des traces de suie.

La cuisine de la maison a été très endommagée. Il a fallu tronçonner des poutres apparentes au plafond par mesure de sécurité. Des huisseries en PVC de portes et fenêtres ont par ailleurs fondu. La grande échelle de Saint-Quentin, venue en renfort au cas où la toiture aurait été menacée, n’a pas été déployée. Les secours ont achevé leur intervention vers 11 h, avec la mission d’opérer deux heures après une ronde afin de réaliser des relevés de température.

Lorsque l’habitant de la maison sortira de l’hôpital, il sera relogé chez ses enfants.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/wassigny-un-chien-et-deux-chats-morts-dans-un-incendie-ia16b109n438991

jeudi 12 janvier 2017

Retrouvailles entre anciens élus à La Vallée-Mulâtre

hebergement d'image
La Vallée-Mulâtre
Il n’est pas toujours aisé de se quitter quand on a passé ensemble six années, avec des moments de joie mais aussi de difficultés à surmonter, toutefois les bons moments l’emportant sur les moins bons, un certain nombre de maires ayant été en fonction de 2008 à 2014 ont décidé de créer une association pour pouvoir poursuivre ensemble un bout de chemin. Ainsi est née l’Amicale des maires du canton de Wassigny de la mandature 2008-2014, présidée par Daniel Bally, l’ancien maire de Grougis......... LIRE SUR LE JOURNAL L'UNION...............  http://www.lunion.fr/10612/article/2017-01-12/retrouvailles-entre-anciens-elus-la-vallee-mulatre

GUISE Rétrospective octobre 2016

Belle vidéo de Sébastien Perrin ! merci Sébastien !

mercredi 11 janvier 2017

Sambre et Oise: Hugues Cochet président de la nouvelle intercommunalité

hebergement d'image
Sans aucune surprise, le maire de Guise Hugues Cochet a été élu mardi soir nouveau président de la communauté de communes Sambre et Oise, fusion de la région de Guise et d’Aumale. A 57 ans, celui qui était déjà président de la région de Guise a été élu avec 45 voix sur 56 votants. Il était le seul candidat. L’ancien président de l’autre communauté d’Aumale a été élu comme premier vice-président. Patrick Dumon aura en charge les dossiers liés à l’urbanisme et à l’aménagement. Il a été élu avec 54 voix.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/sambre-et-oise-hugues-cochet-president-de-la-nouvelle-ia44b0n438467

hebergement d'image

mardi 10 janvier 2017

Des changements à l’hôpital de Guise en 2017

hebergement d'image
La cérémonie de vœux du directeur a permis de faire des annonces et de donner des récompenses
Jean-Baptiste Dehaine, directeur délégué de l’hôpital de Guise, a présenté ses vœux aux personnels, membres du conseil d’administration, élus et partenaires, de l’hôpital de Guise. « L’année aura été tumultueuse, mais a permis d’enregistrer de bons résultats, grâce au travail et à l’investissement de chacun, a-t-il avancé. L’hôpital se porte mieux grâce à vous........ Lire sur le journal l'Union ........... http://www.lunion.fr/10342/article/2017-01-10/des-changements-l-hopital-de-guise-en-2017

CONFERENCE GEORGES ROUSSE

hebergement d'image
Mercredi 11 janvier à 19h, retrouvez Frédéric Panni, conservateur en chez du patrimoine et directeur du Familistère, à la Cité de l'architecture et du patrimoine pour une conférence autour de Georges Rousse et son travail.
À travers sa pratique photographique, Georges Rousse établit une relation singulière entre la peinture et l’espace, qui est son matériau premier. Architecte de l’éphémère, il évoquera les lieux qu’il a investis récemment, et parmi ceux-ci, le Familistère de Guise. Lors de deux séjours au Palais social en 2014 et 2015, Georges Rousse a développé une série d’œuvres inspirées par cette utopie réalisée.
Entrée libre

lundi 9 janvier 2017

Marly-Gomont : il dérobe 30000 euros à une retraitée

« M. est ami qui ne vous veut pas du bien, ou du moins un ami très intéressé », lance le procureur. En face d’elle, le prévenu, un homme de 68 ans originaire de Marly-Gomont, est accusé d’avoir abusé de la confiance d’une vieille dame durant près de 3 ans.
Tout commence en 2013. L’homme est restaurateur et livre chez la retraitée des repas chaque jour. Au fil des visites, une amitié naît. Alors quand la vieille dame est placée en maison de retraite, leur relation se poursuit. Il lui rend visite, chaque jour, parfois même plusieurs fois par jour.
« Nous étions amis. Elle était d’accord pour me prêter de l’argent », insiste le prévenu à la barre. Car durant trois ans, les visites à la maison de retraite sont aussi l’occasion de prêts ou de dons d’argent. Le visiteur se fait même des chèques à son nom. Il se sert sur les deux comptes en banque de la grand-mère.
Mais la dame, âgée de 84 ans au moment des faits, était d’après deux médecins fragile et vulnérable. « Le psychiatre n’est pas de cet avis. Selon lui, elle n’est pas hors d’état d’exprimer sa volonté », insiste de son côté l’avocat de la défense. « Mon client continue à voir cette dame, il la considère comme sa mère. Elle a d’ailleurs dit à plusieurs reprises qu’elle l’appréciait et qu’elle souhaitait l’aider », détaille l’avocat. Une défense qui n’a pas convaincu le tribunal. Il écope de 8 mois prison avec sursis et devra payer 7 000 € de préjudice matériel à la victime ainsi que 1 000 € de préjudice moral
http://www.aisnenouvelle.fr/region/aisne/thierache/guise

dimanche 8 janvier 2017

Thiérache : Sambre et Oise, ce que ça change au quotidien

hebergement d'image
Les travaux du futur siège intercommunal débuteront cette année pour une installation des services en 2018
La communauté de communes de Guise s’est mariée avec sa voisine d’Aumale le jour de l’an pour devenir Sambre et Oise. Voici ce que ça change pour les habitants
Ça y est, c’est officiel, Sambre à dit « oui » à Oise ou plus exactement Aumale à dit « oui » à Guise. Jusqu’alors, chacun travaillait de son côté. Certaines actions étaient aussi communes. Ce rapprochement devrait donc permettre d’offrir plus de services à la population avec des acquis maintenus et des nouveaux projets et compétences menés en communs.

Le personnel

Au niveau de l’effectif. IL n’y a aucun changement. Le personnel des deux anciennes entités reste identique ce qui représente une centaine de personnes. Cela englobe la partie administrative, technique et les aides à domicile sous la direction de François-Xavier Favaudon qui dirigeait jusqu’alors la communauté de communes de la région de Guise.

Les locaux

Pour l’instant le siège reste à Guise, rue André-Godin. Le siège d’Aumale situé à Wassigny devrait rester en annexe avec la direction de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire (instruction des permis de construire…) Le siège technique devrait lui aussi se trouver à Wassigny. Cette décision a été prise par principe, reste à la formaliser par le vote des nouveaux délégués communautaires dans les prochaines semaines. Par la suite, le bâtiment rue Sadit-Carnot à Guise, en face de l’usine Godin, accueillera le nouveau siège Sambre et Oise. Les travaux débuteront cette année pour une installation en 2018.

Repas et chapiteaux

Le service existe aujourd’hui sur la Région de Guise mais pas sur Aumale. En fonction des demandes, le portage de repas pourrait donc se développer. À l’inverse, Aumale propose de la location de chapiteaux, Guise non, le service pourrait là aussi être amené à évoluer.

Le ramassage des ordures

Avant Aumale passait par un prestataire privé pour assurer la collecte des ordures ménagères ce qui est encore le cas. Guise assure elle-même ce service avec son propre personnel et ses propres camions.
À terme, toute la collecte se fera en régie c’est-à-dire par le personnel et la flotte intercommunale ce qui permettra de limiter les coûts mais ce qui nécessitera une nouvelle organisation de la collecte des ordures ménagères sur l’ensemble de la nouvelle communauté de communes.

Le centre aquatique

Aquoisia construit sur le territoire de la région de Guise offre un tarif préférentiel aux habitants de cette communauté de communes. Dorénavant, les habitants d’Aumale bénéficient de ce tarif préférentiel.
La nouvelle communauté de communes est donc en marche mais le travail ne fait que commencer avec mardi, l’élection du président et des vice-présidents puis la composition de toutes les commissions et entre deux les vœux. On ne chôme pas en ce moment à Sambre et Oise.


samedi 7 janvier 2017

Fresnoy-le-Grand: le verglas emmène un Bohainois en garde à vue

hebergement d'image

Le CD8 entre Fresnoy-le-Grand et Bohain a été le théâtre d’un accident de la circulation samedi en début d’après midi en raison du verglas. Dans le virage situé à la hauteur de la piscine, une première voiture, sur le verglas. Celle qui la suivait n’a pu faire autrement que de la percuter. Cette double perte de contrôle a provoqué des dégâts matériels et une blessée de 53 ans, transportée par l’ambulance des pompiers de Fresnoy au centre hospitalier de Saint-Quentin. Son état n’était pas préoccupant.
Quelques heures plus tard, rue Roger-Salengro se produisait un carambolage pour des raisons identiques, impliquant trois automobilistes. Un homme âgé d’une cinquantaine d’années, résidant à Bohain, effectuait un tête à queue devant deux autres véhicules, qui se sont alors percutés. Un accident matériel, mais qui a eu de lourdes conséquences pour le Bohainois.
Au moment de présenter ses papiers pour dresser les constats, il ne possédait ni permis de conduire, ni assurance. Pire, il se trouvait en récidive, pour avoir déjà été condamné pour absence de papiers. Suffisant pour que les gendarmes l’emmènent passer quelques heures à la brigade, le temps de son audition, avant d’être remis en liberté. Il sera convoqué ultérieurement devant le tribunal correctionnel pour se justifier.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/fresnoy-le-grand-le-verglas-emmene-un-bohainois-en-garde-a-vue-ia44b0n437597

Thiérache: sortie de route au Nouvion-en-Thiérache à cause du verglas

hebergement d'image

Une voiture a fait une sortie de route, sur la D1043, ce samedi peu avant 16 heures. La voiture a fini dans le fossé. La conductrice de 35 ans, qui s’en sort indemne, a perdu le contrôle de son véhicule à cause du verglas.
http://www.lunion.fr/9805/article/2017-01-07/thierache-sortie-de-route-au-nouvion-en-thierache-cause-du-verglas

Vaux-Andigny: il abandonne sa voiture accidentée

Un automobiliste qui circulait ce samedi matin, vers 7h15 sur la route qui relie Bohain-en-Vermandois à Vaux-Andigny a alerté les secours. Juste avant d’arriver dans la commune limitrophe entre le secteur du Vermandois et la Thiérache, le conducteur a aperçu un véhicule couché dans un fossé, probablement après avoir raté son virage. Lorsque les pompiers de Bohain-en-Vermandois sont arrivés sur les lieux de l’accident, il n’y avait personne à bord, et aucune trace ne laissait penser à des blessures. Le véhicule n’était pas abîmé, et le conducteur l’avait tout simplement abandonné. Selon les premières constatations, la voiture, complètement gelée, était dans cet état depuis plusieurs heures. Aucune procédure de gendarmerie n’a été engagée.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/vaux-andigny-il-abandonne-sa-voiture-accidentee-ia44b0n437471

vendredi 6 janvier 2017

Guise : foot, alcool et filles, cocktail explosif au bar La Mine

hebergement d'image

Quatre jeunes comparaissaient, mardi au tribunal, pour des violences intervenues à l’issue de la finale de l’Euro 2016. L’un d’eux a été relaxé
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-foot-alcool-et-filles-cocktail-explosif-au-bar-la-mine-ia16b109n437352

Le Familistère de Guise

hebergement d'image
Parmi les utopies réalisées, le Familistère de Guise est l’une des plus spectaculaires et l’une des plus complètes encore aujourd’hui. Le lieu est aussi beau que l’utopie est noble.
Jean-Baptiste André Godin a fait fortune dès les années 1840 grâce à ses fameux poêles en fonte. Issu lui-même d’un milieu modeste, il a eu à coeur d’agir pour l’amélioration des conditions de vie des ouvriers en créant non seulement un lieu de production et d’habitation, mais aussi un système d’association coopérative de production : la Société du Familistère, qui a géré l’usine Godin de 1880 à 1968.
Inspiré par le phalanstère de Fourier, Godin a néanmoins développé sa propre conception idéale de la colonie ouvrière, bâtie de 1858 à 1883.
Le Familistère est composé de deux éléments indissociables : l’usine, qui a employé jusqu’à 1500 personnes, et le palais social où étaient organisés tous les aspects de la vie des ouvriers et de leurs familles. Le palais social comporte non seulement les logements mais aussi des écoles, un théâtre, une buanderie collective, des bains, une piscine, une bibliothèque, des économats (magasins coopératifs), une épicerie, une mercerie et des jardins.
Aujourd’hui le site accueille les visiteurs dans un magnifique ensemble d’espaces muséographiques, de lieux de patrimoine restaurés et d’expositions. C’est un musée habité, et un lieu vivant accueillant spectacles, manifestations culturelles et expos temporaires, à côté des usines toujours en fonctionnement.
Dans le pavillon central du palais social nous avons été impressionnés par la qualité des espaces muséographiques et par leur contenu !
Au programme : comprendre la structure de l’édifice et les matériaux utilisés, découvrir le contexte social de l’époque et l’utopie réalisée dans ce palais social où les travailleurs participent à la gestion et aux décisions en devenant propriétaires de l’usine et du palais, écouter les témoignages de protagonistes de l’aventure, les critiques du programme, et aussi, pour aller plus loin, découvrir d’autres expérimentations sociales à travers le monde.
Nous avons adoré l’expo temporaire « Les machines à habiter des XXe et XXIe siècles » qui présentent des exemples de nouvelles façons d’habiter et de vivre en collectivité à travers le monde.
Le musée présente l’étendue des produits Godin de 1840 à aujourd’hui : non seulement les poêles, cuisinières et réfrigérateurs, mais aussi une grande diversité d’articles ménagers qui ont été diffusés dans le monde entier, ainsi que les produits des marques concurrentes.
https://www.emmaducher.com/blog/tag/carnet-de-balade/

Le Nouvion-en-Thiérache: un faux démarcheur tourne sur le secteur

Bien qu’elle ait appelé à plusieurs reprises à la vigilance les personnes qui supportent l’action de son association « Il fait bon vivre au Nouvion », la présidente Odile Dindin vient à nouveau d’être avisée de faits délictueux. Un individu se recommandant de son association d’assistance aux animaux circule en ville et dans ses environs avec des cartes à, soi-disant, tirage gagnant. Odile Dindin en appelle une nouvelle fois à la vigilance. Elle souligne qu’« aucune action de ce genre n’est organisée actuellement par son association ». La présidente a avisé les services de la gendarmerie de ce démarchage sauvage.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/le-nouvion-en-thierache-un-faux-demarcheur-tourne-sur-le-ia16b109n437121

jeudi 5 janvier 2017

Atelier Lefeuvre et André

hebergement d'image
jeudi 19 janvier à 20:30 - 22:20
Familistère de Guise
Rue André Godin, 02120 Guise


Tout public à partir de 7 ans
Durée : 2 fois 50 minutes (entracte de 10 minutes)
Plein tarif : 7 €
Tarif réduit : 5 €

Chez moi circus : Un jongleur se retrouve seul dans sa caravane, assis devant une vieille télévision. Dans cet espace réduit, il invite le public à revisiter sa vie d’artiste. Avec humour et poésie, les objets vont s’animer. Mais, tout se passe-t-il vraiment comme prévu ?

Ni Omnibus : Cirque et transports sont liés, tout est question de proportions. Les 8 mètres cubes d’une boîte joueront le premier rôle le temps d’un trajet immobile. Le paysage devient intérieur, le moteur-musique, les aménagements-accessoires et le bus-théâtre. Peu de paroles et beaucoup de contorsions pour regarder passer ...
le bus d’un œil nouveau !


Chez moi circus
Conception et interprétation : Didier André
Avec le regard complice de Jean-Paul Lefeuvre

Ni Omnibus
Conception et interprétation :
Jean-Paul Lefeuvre
Avec le regard complice de Didier André et Hyacinthe Reisch

mercredi 4 janvier 2017

Record de fréquentation au Familistère de Guise

hebergement d'image
Avec plus de 65 000 visiteurs en 2016, le Familistère bat un nouveau record de fréquentation, se rapprochant vers l’objectif des 100 000.
’année 2016 est la meilleure enregistrée depuis l’ouverture du musée du site. La fréquentation du Familistère a dépassé, pour la première fois, le seuil des 65 000 visiteurs. Le chiffre des fréquentations a ainsi triplé en dix ans.
Le pic a eu lieu en mai, avec près de 12 000 visiteurs sur ce seul mois. Il faut dire que la journée festive du 1er Mai n’y est pas étrangère, puisqu’elle draine à elle seule plusieurs milliers de personnes sur la journée, d’autant que la météo était très clémente en 2016.

Plus de visiteurs étrangers

Le nombre d’individuels reste stable, représentant toujours un peu plus de la moitié de la fréquentation totale ; une vraie gageure en cette année touristique difficile.
Les groupes adultes sont en nette augmentation, notamment durant la période printanière. L’an passé, 327 associations, 104 groupes portés par des partenaires touristiques et 39 séminaires d’entreprises sont venus découvrir le site.
Les groupes scolaires sont également en hausse, avec pas moins de 175 lycées, 95 collèges et 68 écoles.
Trente-trois centres de formation et de réinsertion sont aussi venus fouler les terres de Godin.

2017, année Godin

Les habitants des Hauts-de-France, de la région parisienne et de la Belgique sont toujours les plus fidèles visiteurs. On note enfin une augmentation des visiteurs étrangers avec plus de 5000 en 2016 (contre moins de 4000 en 2015).
Si 2016 est l’année des records, 2017 devrait être largement à la hauteur, voire au-delà, pour célébrer le bicentenaire de la naissance du fondateur du Familistère, Jean-Baptiste André Godin.
Le syndicat mixte du Familistère travaille activement sur la préparation de cet événement.

Mennevret : la mobilisation commence à porter ses fruits

hebergement d'image

L’élan de solidarité vis-à-vis de la famille Kapral commence à porter ses fruits.  L'article de l'Aisne Nouvelle  paru le jour du réveillon de nouvel an demandait de l’aide vis-à-vis de cette famille propriétaire de l’ancien café des Sports du village et vivant dans des conditions précaires, notamment sans chauffage. Depuis cette date, la mobilisation s’enclenche avec un électricien et son épouse qui ont répondu présents les premiers pour donner un coup de main au chantier. Quatre autres nouveaux bénévoles ont rejoint la petite équipe pour réaliser les travaux de cette maison. La mobilisation n’est pas terminée. Chacun est invité à se rendre sur place pour une réunion de chantier ce mercredi 4 janvier à 14 heures au 20 place de Gaulle à Mennevret. Informations au 06 58 01 51 64.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/mennevret-la-mobilisation-commence-a-porter-ses-fruits-ia44b0n436784

Le Fort est ouvert à nouveau

hebergement d'image

Après une petite pause pendant les fêtes, le Château Fort de Guise a réouvert ses portes hier... Premiers visiteurs, premiers bénévoles et premières réservations de 2017, l'année commence bien ! Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année, en espérant avoir de nombreuses occasions de vous rencontrer et de vous faire apprécier le Château

mardi 3 janvier 2017

Football/Transferts : un nouveau coup dur à Guise

Mis à part à l’OSQ (CFA2), où l’on cherche à se renforcer avec un milieu de terrain et un joueur offensif, le mercato d’hiver est calme, à l’image de la Division Honneur. Si Thomas Topornicki veut partir d’Itancourt pour retourner à l’Olympique de Saint-Quentin, son club formateur, Oumar N’Diaye serait, selon l’entraîneur de Tergnier Thierry Gabriel, sollicité par textos par David Desbonnez (l’adjoint de Manuel Abreu) pour rejoindre Saint-Quentin. Mais visiblement, le défenseur ternois n’est pas intéressé par cette offre.
Faute de moyens financiers, de possibilités de travail, ou bien des joueurs qui aimeraient changer d’air, mais ils sont bloqués par des autorisations de sortie de leur club d’appartenance, il s’est passé peu de chose pendant la trêve des confiseurs.
Maintenant, le mercato d’hiver n’est pas encore fini et des coaches ne cachent pas leurs intentions d’étoffer leurs effectifs. Au FC Gauchy/Saint-Quentin (PID), il y a déjà une recrue, finalisée avant Noël, avec Yasid Mesthaganmi, en provenance de Péronne. À Harly (PID), c’est pareil avec le renfort de Benjamin Meresse (Senlis), en attendant peut-être un second. À Crécy-sur-Serre (PH), Aurélien Picart de Montcornet, s’est engagé.
À Guise (PID), où Gérard Bougriou va couvrir avec son diplôme Michel Lefèvre, ce dernier doit s’attacher des services d’un gardien. Car son titulaire, Thomas Moreau, a émis la volonté de s’en aller, dès maintenant. « Il a 19 ans, il aimerait jouer plus haut, même si j’ai entendu dire que ce serait pour évoluer en D2 à Fonsomme/Fresnoy. Je n’ai pas l’habitude de me mettre à genoux, je lui cherche un remplaçant », a confié le technicien guisard.

La priorité du recrutement à Guise, un attaquant

Michel Lefèvre pensait avoir trouvé la solution, en réussissant à convaincre le vétéran Sébastien Attancourt pour refaire une pige de quelques mois. Mais « l’ancien », au dernier moment, s’est rétracté. L’entraîneur de l’USG estime que le jeune réserviste, Corentin Blanquin, a le niveau pour tenir le poste en équipe fanion. Certes, il faudra prendre un gardien pour la réserve.
Pour Michel Lefèvre, sa priorité de recrutement reste un attaquant. Le technicien a des vues sur des garçons qu’il avait sous ses ordres en U18 à Fresnoy, aujourd’hui en seniors à Harly. Comme les Sakho, Oliano. Ceux-ci, mécontents de leur sort, se sont mis eux-mêmes sur la touche. Il n’y aurait rien d’étonnant à les voir tenter une nouvelle aventure ailleurs. À Guise, il reste une place de muté hors période.
http://www.aisnenouvelle.fr/sport-region/football

Alerte Actu : attention à la route de Macquigny

hebergement d'image hebergement d'image

Alerte Actu: Prudence entre Guise et Macquigny de nombreuses branches d arbres sur la chaussée.

Leschelle: dans une position indélicate

hebergement d'image

Ce mardi vers 9 h, un jeune homme de 19 ans a été légèrement blessé dans un accident de la circulation. Originaire de Maubeuge (Nord), le conducteur circulait dans le sens Le Nouvion-Leschelle à bord d’un Renault Scénic quand il a perdu le contrôle avant de percuter un poteau électrique pour terminer sa course en contrebas de la route. Les sapeurs-pompiers du Nouvion lui ont porté secours et assuré la sécurité des lieux en présence des gendarmes
http://www.aisnenouvelle.fr/region/leschelle-dans-une-position-indelicate-ia44b0n436595

lundi 2 janvier 2017

Guise : ça bouge ou ça va bougerdans les commerces et services

hebergement d'image
La nouvelle année, tout juste débutée, a déjà son lot de changements dans le commerce local, avec des déménagements mais pas seulement. Petit tour d’horizon.
L’activité commerciale est en mouvement permanent. 2016, 2017 et 2018 voient une certaine frénésie permettant de garder un minimum de services dans le centre et de continuer à développer la zone intercommunale.

1 Les déménagements

La clinique vétérinaire, située rue André-Godin, reste en ville, place Meurisse, et c’est la bonne nouvelle. Le bâtiment, installé juste à côté du supermarché, va offrir un espace plus adapté et plus sécurisé pour la clientèle. L’ouverture est récente, au nom rappelant l’histoire locale, « Clinique vétérinaire des ducs de Guise ».
Dans le courant de l’année, c’est la police municipale qui devrait intégrer comme prévu ses nouveaux locaux rue Camille-Desmoulins et ainsi quitter le commissariat jouxtant la mairie rue Chantraine.
À l’entrée de la rue Camille-Desmoulins, c’est la pharmacie Boutroy qui devrait être transférée en face, mais dans des délais plus longs.

2 Les reprises

Le café des Sports, rue André-Godin, fermé depuis de nombreux mois, a lui aussi rouvert ses portes depuis quelques jours. Le rendez-vous des sportifs est désormais tenu par Malory Bellot.
Le restaurant Le Don Camillo a lui aussi changé de propriétaire depuis peu. C’est désormais Arnaud Jouhanneau qui est aux commandes.

3 Les créations

La rue Camille-Desmoulins continue sa métamorphose, avec l’ouverture d’un nouveau commerce de décorations intérieures, près du pont. Il s’agit de la boutique La grange, ouverte depuis le 20 décembre, qui propose des produits neufs mais aussi du mobilier ancien sur commande.
Cette année devrait aussi voir l’arrivée du cyber café en face des Copains ed’ Thiérache, dans la même rue. Il intégrera l’association l’Octet club et proposera à chacun la possibilité d’avoir accès aux nouvelles communications.

4 Travaux divers

Rue Camille-Desmoulins, toujours après une partie de l’activité du chauffagiste Bidaux, la Ville reprend les locaux pour y commencer les travaux du futur marché couvert, avec réaménagement du square des Minimes.
On attend toujours l’agrandissement de la salle de sports du complexe Aquoisia. Espérons que 2017 verra cette réalisation tant attendue.
Juste en face, les travaux du nouveau bâtiment de l’Association des paralysés de France se poursuivent. Il accueillera le service d’éducation et de soins spécialisés à domicile, unité qui se trouve jusqu’à présent rue André-Godin.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-ca-bouge-ou-ca-va-bougerdans-les-commerces-et-services-ia16b109n436375

dimanche 1 janvier 2017

Guise : ils ont travaillé pour que la fête soit plus belle

hebergement d'image
Alors que la plupart des Guisards ont fêté le Nouvel An, plusieurs personnes ont, quant à elles, rempli leurs fonctions habituelles. Parmi elles, les pompiers qui étaient sur le pied de guerre pour éventuellement secourir les victimes d’accidents, d’intoxication ou encore d’incendie.
Il ne faut pas croire que ces astreintes, en période de fête, soient perçues par les hommes du feu comme une injustice. Ce sont avant tout des passionnés, prêts à faire abstraction de tout confort personnel, pour porter secours aux victimes. « Nous sommes prêts à assumer la permanence quand il le faut, mais notre esprit d’équipe permet aussi de libérer les collègues qui étaient en famille » disent-ils.
Parmi les autres personnes qui étaient de permanence, il y avait bien entendu les personnels soignants qui ont passé le Jour de l’An auprès des malades, les gendarmes qui ont patrouillé pour que les fêtards puissent passer de 2016 à 2017 en toute sécurité.
De nombreux restaurateurs, qui organisaient une soirée de réveillon étaient également aux fourneaux pour satisfaire celles et ceux qui ont souhaité passer d’une année à l’autre autour d’une bonne table et en dansant.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-ils-ont-travaille-pour-que-la-fete-soit-plus-belle-ia16b109n436356