lundi 30 avril 2018

Un 1er-Mai plus qu’animé au Familistère de Guise


Si jadis le Familistère, sous l’égide de son créateur Jean-Baptiste André Godin, fêtait le travail en mettant à l’honneur ses ouvriers et célébrant les différents corps de métiers, le 1er mai est depuis 2001 l’occasion pour l’édifice, devenu musée, d’attirer le public en organisant en son sein spectacles, expositions et rencontres. Cette année, le 1er  mai sera aussi l’occasion de fêter les 50 ans de la fin de l’association du capital et du travail créé en 1880 par Godin lui-même.

Apistère et conférence


L’un des événements phares de cette journée est la présentation de l’Apistère. Ce projet artistique créé par Olivier Darné, artiste plasticien qui a installé l’un des plus grands ruchers d’Europe sur le toit de la mairie de Saint-Denis (93), a aussi un but écologique, introduire les abeilles au sein du Familistère. «  Il y a l’aspect artistique, écologique, mais aussi la symbolique. La ruche a longtemps été le symbole du Familistère, d’ailleurs présent sur ses fanions, explique Aurélie Bernard, à la communication du musée. Mardi, les visiteurs pourront tenter l’expérience de s’immerger parmi les abeilles dans la chambre de pollinisation, installée dans un appartement voisin de celui de Godin.  » 200 000 abeilles y seront installées avant de gagner leur habitat définitif dans le jardin de la presqu’île. Une visite sera organisée toutes les dix minutes de 11 heures à 17 heures. Les groupes seront limités à douze personnes, qui pourront rencontrer l’artiste
Les visiteurs pourront aussi rencontrer Bernard Desmars, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lorraine. L’universitaire donnera une conférence sur le thème « Utopie et technique », dans laquelle il développera le thème des fouriéristes et machines au XIXe siècle.

Un spectacle vertigineux pour clore l’événement


La journée sera aussi ponctuée de nombreux spectacles qui, pour le plaisir de tous, seront accessibles gratuitement. À 12 h 30 et 16 h 30, la Belle image mettra « le monde en fanfare » au gré de sonorités sud-américaines. La fanfare déambulera sur la place du Familistère, puis dans le jardin d’agrément durant 30 minutes.

De 13 heures à 18 heures, les visiteurs pourront tenter d’être les héros de l’installation « Damoclès, spectacle dont vous êtes potentiellement le héros ». Elle plongera les volontaires dans l’inconnu des premières fois.

Dans la cour des économats, de 13 h 30 à 16 h 30, les Arts oseurs mêleront les textes de Magyd Cherfi, chanteur et parolier du groupe Zebda, et les performances d’un artiste peintre et d’une comédienne.

Les Frères Troubouch moderniseront, à 14 h 15 et 16 h 30 place du Familistère, le duo d’Obélix et Astérix, dans un spectacle acrobatique, humoristique et chantant.

Le kiosque à musique sera, à 14 h 15, le théâtre de la Compagnie de l’autre. À la même heure, la compagnie Ibao traitera du rôle des Réunionnais dans la Grande Guerre, en retraçant l’histoire de victoire Magloire qui, pour s’attirer la grâce du père de sa bien aimée, se retrouvera dans les tranchées. La Fabrique fastidieuse entrera dans la danse sur la place du Familistère à 15 h 30 pour Vendredi, un spectacle chorégraphié et immersif.

Les membres du Cirque Inextremiste, équipé de leur montgolfière, virevolteront dans les airs pour conter l’histoire de « malades de la tête » qui n’ont pas trouvé de moyen plus discret que leur gros ballon pour s’échapper. Un final clownesque et extrême pour clore cette journée bien animée................ LIRE SUR LE JOURNAL L'AISNE NOUVELLE ...............  Un 1er-Mai plus qu’animé au Familistère de Guisehttp://www.aisnenouvelle.fr/72949/article/2018-04-29/un-1er-mai-plus-quanime-au-familistere-de-guise

Aucun commentaire:

Publier un commentaire