vendredi 22 juin 2018

Après trois vols en sept jours au Familistère de Guise, il passe à la case prison

Entre les 9 et 15 juin, il a cambriolé trois fois la buvette du Familistère de Guise. Déjà condamné pour ça en 2016, le garçon de 20 ans aux dix mentions au casier, dont quatre pour vol, était à nouveau jugé, mardi, devant le tribunal de Saint-Quentin.

Dans la nuit du 9 au 10, après une soirée au bout de laquelle il n’a plus d’alcool, le jeune homme, qui apparaît totalement déphasé à la barre, brise une vitre de la buvette avec une pierre, s’y introduit, en repart avec des bouteilles. Au matin, il se présente à la responsable des lieux, lui redonne les clés de la caisse et de la buvette. Il est interpellé peu après, encore ivre, 1,6 gramme par litre de sang.
Peu échaudé par sa garde à vue, il recommence les 13 et 15. «  À chaque fois que je fais une soirée et que je n’ai plus d’alcool, je sais que je peux aller là-bas. Je suis obligé d’y aller.  » Un peu court comme défense, 8 mois ferme, direction la prison……………..  LIRE DANS LE JOURNAL L'AISNE NOUVELLE ……….. Après trois vols en sept jours au Familistère de Guise, il passe à la case prisonhttp://www.aisnenouvelle.fr/75314/article/2018-06-22/apres-trois-vols-en-sept-jours-au-familistere-de-guise-il-passe-la-case-prison

Aucun commentaire:

Publier un commentaire