vendredi 22 décembre 2017

Les machines de l’atelier domestique : le Robot-Marie de Moulinex.

hebergement d'image


Les machines de l’atelier domestique : le Robot-Marie de Moulinex.
Dans le rêve des fouriéristes et dans celui de Godin, les tâches ménagères doivent être rationnalisées à l’échelle collective et mécanisées sur le modèle de l’atelier de production industrielle.
Les robots ménagers se développent en Amérique du Nord dans les années 1950 tandis que les consommateurs français se détournent de ces appareils onéreux, nécessitant quantité de manipulations et de nombreuses opérations de nettoyage. Le Robot-Marie est un appareil maniable, aux accessoires fonctionnels et dont le prix est bien inférieur aux productions haut de gamme des concurrents.
Il est constitué d'un bloc moteur pouvant fonctionner à trois vitesses de 200 tours/minute à 20 000 tours / minute, de trois pieds interchangeables, d'un réducteur et de divers accessoires permettant d'effectuer le travail d'un presse-purée, d'un récure-casseroles, d'un mixer, d'un pétrin et d'un batteur.
Cet appareil avec son emballage et sa documentation d'origine appartient à la première série de ce modèle produit par l'usine d'Alençon à partir de 1961.

Robot-Marie visible au Familistère de Guise jusqu’au 24 juin 2018, à l’occasion de l’exposition temporaire « Des machines au service du peuple. Godin et la mécanique ».



Robot-Marie.
Moulinex (France).
Familistère de Guise (inv. 2005-26-1.1)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire