jeudi 19 octobre 2017

Cinq mois de chantier rue Sadi-Carnot

hebergement d'image
Depuis lundi et jusqu’à début 2018, le chantier d’aménagement de la rue Sadi-Carnot va sérieusement perturber la vie des riverains et la circulation.
Après l’entrée de ville côté zone commerciale, cette fois-ci, c’est au tour de l’entrée de ville côté Lesquielles-Etreux d’être en travaux. Il s’agit de restaurer toute la partie située entre la rue de la République et la rue Sadi-Carnot à hauteur de l’usine Godin.
Si le tronçon n’est pas très long, en revanche, il est complexe car il se chevauche dans le projet d’aménagement du futur siège intercommunal et de l’entrée de route qui mène sur le site du Familistère.


Hier, élus et techniciens ont fait le point sur place. «  Là, on est vraiment dans le dur car il faut enfouir tous les réseaux, c’est-à-dire l’électricité, l’eau, le téléphone et la fibre optique. La situation du moment devrait déjà s’améliorer dans le courant de la semaine prochaine », détaille le responsable des services techniques de la ville, Fabrice Leviel.
Même si cet axe n’est pas le plus fréquenté de la ville, on enregistre entre 3 500 et 4 500 véhicules/jour.

Parking, piste cyclable et enrobée

La circulation par feux alternés vient vite mettre le bazar à cet endroit sans déviation possible sauf pour les habitués qui connaissent (par Villers-les-Guise, chemin de Bono).
Si la circulation est alternée, le stationnement est lui interdit durant tout le temps des travaux entre l’usine et la place de Madagascar. Une note d’information a été distribuée aux riverains.
Ces travaux, d’un montant de 600 000 € HT qui font le lien entre les deux parties de rue déjà restaurées, vont donc suivre la même configuration paysagère. Bordures, enrobée, stationnement et aménagement paysager feront la continuité des deux tronçons existants.
Le parking situé face à l’usine va être restauré et les plaques de béton remplacées par un muret en briques d’une hauteur comprise entre 1, 40 m et 2, 10 m et contiendra une trentaine de places. Il servira aux employés Godin la semaine et aux touristes du Familistère le reste du temps.
Pour réduire la vitesse, pas de ralentisseur mais la création d’une chicane comme rue de la République. «  On trouvera également un cheminement réservé aux vélos à double sens sur l’ensemble de cet axe », précise Jean-Jacques Briquet, adjoint aux travaux. Les automobilistes qui empruntent cet axe et les riverains vont donc devoir faire preuve de patience pour avoir ensuite un bel espace de vie.
La ville espère avant la fin de mandat s’attaquer aussi à l’autre entrée de ville en provenance de Saint-Quentin. Voilà qui laisse un peu de temps pour souffler.

Cinq mois de chantier rue Sadi-Carnothttp://www.aisnenouvelle.fr/47745/article/2017-10-18/cinq-mois-de-chantier-rue-sadi-carnot

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire