mercredi 5 juillet 2017

Ce Guisard à l’origine de la Révolution

hebergement d'image

L’Association Camille-Desmoulins de Guise va rendre hommage au « premier révolutionnaire de France ».
L’association Camille-Desmoulins (ACD) s’est réunie en assemblée, en présence notamment de Séverine Triquet, adjointe à la culture. Le but de cette réunion était de préparer la cérémonie annuelle d’hommage au grand révolutionnaire guisard, rendu à l’occasion de l’anniversaire de l’appel du 12 juillet 1789. Événement malheureusement trop souvent méconnu des habitants de la commune.
Le président de l’association, Philippe Gallet, en rappelle l’origine. «  C’est en effet Camille Desmoulins qui a donné le signal de la révolte du peuple de Paris, en haranguant la foule au Palais Royal en juillet 1789. Ces émeutes ont débouché sur la prise de la Bastille deux jours plus tard, d’où le surnom donné à Camille de «premier révolutionnaire de France».  »

Une cérémonie mercredi



Depuis maintenant plusieurs années, tous les ans, l’association honore la mémoire du grand homme en déposant des gerbes au pied de la statue située place d’Arme en centre-ville. «  J’espère qu’un maximum de Guisards pourront se joindre à la cérémonie.  »
Un dépôt de gerbe aura donc lieu le mercredi 12 juillet, à partir de 11 h 30, au pied de la statue. La cérémonie sera suivie du verre de l’amitié dans la salle du Familia.
L’association participera aussi mi-septembre au 3e Forum des associations guisardes, puis à l’organisation d’une conférence-débat animée par plusieurs experts ayant pour thème « l’évolution de l’Éducation nationale depuis la Révolution de 1789 », en octobre ou novembre. Cette conférence devrait se tenir au Familia, afin de la coupler avec une présentation du Musée. Elle sera bien sûr largement ouverte au public et bénéficiera, le moment venu, d’une large publicité.

Lire sur le journal l'Aisne nouvelle ... merci pour ce bel article !
Ce Guisard à l’origine de la Révolutionhttp://www.aisnenouvelle.fr/29792/article/2017-07-05/ce-guisard-lorigine-de-la-revolution

Aucun commentaire:

Publier un commentaire