vendredi 27 mai 2016

Guise : Godin et Majencia mobilisés contre la loi Travail

hebergement d'image
Des salariés des deux usines de la ville ont débrayé jeudi. Le personnel Godin a cessé le travail à midi pour être rejoint l’après-midi par Majencia.
Le dernier rassemblement au pied de la statue Godin remonte à janvier 2015. Il s’agissait d’un élan de liberté et de solidarité. Jeudi après-midi, le rassemblement était tout autre. Une trentaine de manifestants ont voulu symboliquement rester à Guise pour crier leur mécontentement face à la loi Travail.
Tout a commencé dès la pause méridionale, le personnel de Godin en poste le matin qui le souhaitait pouvait débrayer une heure. Une quinzaine de personnes, syndiquée ou non, ont ainsi répondu à l’appel de Force ouvrière et se sont retrouvées devant le site de production des célèbres poêles pour protester contre la remise en cause des 35 heures, sur les licenciements possibles sans indemnités et surtout contre la remise en cause du code du travail. Un second débrayage d’une heure a également eu lieu l’après-midi à l’appel du syndicat Sud.
Les salariés grévistes du second plus gros employeur privé de la ville et fabriquant de mobilier de bureau, Majencia, ont ainsi rejoint le mouvement place du Familistère, sous le regard amusé des touristes. Au total, une trentaine de personnes ont donc manifesté leur mécontentement avant de rejoindre le cortège saint-quentinois. Quelques retraités avaient aussi tenu à rejoindre le groupe par solidarité.
Les salariés de Godin comptent de nouveau manifester, devant le Sénat à Paris le 14 juin. Des bus seront affrétés au départ de Saint-Quentin.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-godin-et-majencia-mobilises-contre-la-loi-travail-ia44b0n373241

Aucun commentaire:

Publier un commentaire