mercredi 13 avril 2016

[EVENEMENT] 1ER MAI DU FAMILISTERE 2016 | 10H-18H

hebergement d'image
SPECTACLES GRATUITS
ACCES AU MUSEE DE SITE - billet unique 3€ (gratuit - 12 ans)

La fête du Travail du Familistère a lieu pour la première fois en 1867. Elle est l’occasion de mettre à l’honneur les facultés des ouvriers.
La fête du Travail au Familistère met en valeur le talent qui élève l’être humain et l’émancipe. Le pavillon central devient alors le grand théâtre du Familistère. Toutes les bonnes Volontés sont appelées à participer à l’organisation de cette
célébration d’une société nouvelle. Discours, remises de récompenses, concerts de l’Harmonie et bals se succèdent sous la cour vitrée.
Aujourd’hui, guides bénévoles, Porte-voix, artistes, techniciens, ...salariés de l’usine Godin SA et agents du Familistère s’affairent tout autant à l’organisation du Premier Mai du Familistère pour qu’il soit un moment de rencontres et de fête.
C’est en partie grâce à ce travail mené avec le territoire et sa population que le Familistère a été récompensé le 16 mai 2015 à Glasgow en recevant le prix Silletto de l’European Museum
of the Year Award.
Le Premier Mai du Familistère est l’occasion pour tous de (re)découvrir ce lieu, en parcourant un Palais social décalé, intime, poétique et parfois burlesque. Les artistes investissent le Palais
social pour la 16e fois avec cette année, la compagnie kamchàtka qui invite le public dans le spectaculaire et collectif Habitaculum familistérien. Ces nouveaux voisins réveilleront
l’humanité, la surprise et la simplicité d’une nouvelle manière de vivre ensemble et ailleurs.
Non loin de là, le jardin de la presqu’île révèle son caractère utopique avec la compagnie 1 Watt, leurs gesticulations surréalistes et leurs instruments poétiques. Surgissant d’un énorme sac aux motifs bien connus, la compagnie Une peau rouge racontera les trois âges de l’immigration algérienne pendant que la compagnie Touten vrac proposera une pause
culinaire dans la cour des économats ou que Dominique Gras offrira un moment de franche rigolade avec son Arsène Folazur. Enfin, la fameuse compagnie Générik Vapeur, basée à Marseille depuis 1983, traversera les rues de Guise au volant de leur Deuche Joyeuse pour (et en exclusivité) une première sortie semée d’embûches.

Profitez du Premier Mai du Familistère pour pénétrer dans l’enceinte de l’usine Godin SA où des ouvriers vous parlent de leur métier. Jour férié mais « Portes ouvertes » aux écoles Godin : visites exceptionnelles menées par Monsieur Christian Noisette qui a dirigé durant plus de dix ans cet outil éducatif fondamental pour Godin. Cent soixante-quinze élèves fréquentent aujourd’hui l’école municipale Godin. Les guides
du Familistère vous attendent dans les salles des différentes parties du musée pour des expressos thématiques qui en 20 minutes vous livrent l’essentiel des sujets proposés pour cette
manifestation.

Enfin ne manquez pas les rendez-vous des Bancs d’Utopie / We sit together de Francis Cape. Il s’agit d’une installation Composée d’une vingtaine de bancs en bois, répliques issues de communautés américaines et européennes qui sont pour la
première fois réunies dans une même exposition. Ces bancs offrent un support propice à la réflexion, aux opinions et aux propositions. Discutez et prolongez en famille cette expérience
en construisant une maquette de votre banc idéal.

Autre lieu… Autres réflexions… Les crises successives ont imposé l’austérité en architecture, doit-on subir ou en tirer des leçons ? La rédaction de Criticat, revue d’architecture, vous invite dans la salle du théâtre pour rendre compte des réflexions menées sur ce sujet dans le cadre des premiers "Ateliers critiques" du Familistère » qui se déroulèrent en octobre 2015. La réhabilitation en cours du quartier du Pile à Roubaix sera présentée ce 1er mai.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire