vendredi 16 octobre 2015

Saint-Quentin: le père des enfants morts dans l’incendie ne devrait pas être poursuivi

hebergement d'image
La chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Amiens vient de confirmer la décision du juge d’instruction de Saint-Quentin. Elle estime qu’il n’y a pas lieu de mettre en examen Olivier Collin, père de trois des cinq enfants morts dans l’incendie de la rue Henriette-Cabot au printemps 2013. Il ne devrait donc pas y avoir de procès pour établir la responsabilité pénale du père de famille dans cet effroyable incendie.
Le parquet de Saint-Quentin avait requis la mise en examen pour « homicide involontaire » et « abandon matériel et moral de mineurs. ». Il peut encore se pourvoir en cassation. Quelque soit sa décision, le dernier mot revient au juge d’instruction saint-quentinois qui, sauf nouvel élément, devrait ordonner un non-lieu.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/saint-quentin-le-pere-des-enfants-morts-dans-l-incendie-ia44b0n280033

Aucun commentaire:

Publier un commentaire