mardi 2 décembre 2014

GUISE Le site du Familistère poursuit son envolée avec 60 000 entrées en 2014

La destination touristique du pays de Thiérache reste incontestablement le site familistérien avec une fréquentation toujours en hausse depuis le lancement du projet Utopia et ce n’est pas fini. La barre symbolique des 60 000 entrées sera passée d’ici quelques semaines.
En termes d’objectif, c’est presque le double de ce que s’est fixée l’équipe du syndicat mixte qui gère le site. Alexandre Vitel, directeur adjoint, « à la date du 13 novembre, nous sommes à 58 500 visiteurs contre 49 400, il y a un an à la même période explique-t-il. Le site a ainsi accueilli 9 000 personnes de plus en un an. L’objectif fixé par l’équipe était de progresser de 10 %, on est à 18 %. »
Comment expliquer un tel chiffre, si ce n’est à travers une stratégie à long terme qui porte ses fruits d’année en année. La communication à la fois locale et nationale est un des facteurs de cette réussite, « cette année, le site a beaucoup communiqué avec l’ouverture des nouvelles salles d’expositions au printemps. Le 20 Heures de TF1 a consacré un reportage de deux minutes le 14 octobre dernier, juste avant les vacances scolaires avec une audience de 6,3 millions de téléspectateurs » rappelle Alexandre Vitel.
Ajoutons aussi à nos souvenirs la venue de la ministre de la Culture interpellée par des intermittents du spectacle nus repris par de très nombreux médias nationaux. Des spots publicitaires sur les chaînes du groupe Canal financés par le Conseil général valorisent les attraits touristiques du département dont le site guisard avec déjà des retours. 2014, année du Centenaire de la Grande Guerre a aussi intéressé le public avec une visite guidée sur ce thème qui semble avoir bien fonctionné. Avec un Central transformé en hôpital et un théâtre en prison, les guides ont de quoi ravir les visiteurs passionnés d’histoire.

Succès du billet Familistère – château-fort

Groupes et individuels sont en augmentation (+ 7 % en individuel et + 24 % en groupe). Les Pass Famille mis en place récemment fonctionnent bien. Le billet double qui permet de visiter Familistère et château-fort remporte un très gros succès avec 1 500 personnes enregistrées sur les deux sites en seulement six mois de temps. Là où le site n’est pas assez performant, c’est en entrées à destination des scolaires, « on travaille sur une vraie démarche pédagogique depuis deux ans avec la création de fiches ressources mises en ligne destinées aux enseignants. Elles permettront de mieux préparer la visite. »

39 séminaires reçus en 2014

Le public salarié fréquente de plus en plus le site puisque le syndicat propose des séminaires, « les valeurs de l’utopie et du vivre ensemble intéressent des entreprises de Paris, du Nord Pas-de-Calais et de Reims », se réjouit le directeur adjoint qui comptabilise l’accueil de 39 séminaires d’entreprises d’une journée en 2014 puisque l’hébergement n’est pas encore possible sur place.
Le premier visiteur reste celui de l’Aisne puis celui de la région Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne et région parisienne sans oublier les Belges toujours très nombreux. Les Néerlandais sont eux aussi de plus en plus nombreux essentiellement durant l’été mais aussi les Anglais qui sont aussi de plus à plus nombreux à s’intéresser au site.
Ces très bons résultats, fruit d’une stratégie à long terme sont aussi celui d’une équipe dynamique et passionnée. Au total, le Familistère emploie une quarantaine de salariés qu’il s’agisse des jardiniers, des agents de sécurité, du personnel de l’accueil, des guides ou bien encore du personnel de restauration. On peut aussi saluer l’investissement humain des élus locaux qui les premiers croyaient à ce projet fou en pleine Thiérache il y a quinze ans comme le maire de l’époque Daniel Cuvelier. Les chiffres du jour leur donnent raison.

Objectif 65 000 visiteurs en 2015

L’objectif des prochaines années est d’atteindre les 100 000 visiteurs mais la prochaine étape, celle de 2015 sera déjà d’enregistrer une fréquentation de 65 000 visiteurs. À terme le site a pour vocation de devenir international avec la création d’un vrai réseau sur une thématique commune pour un site véritable « musée vivant, ouvert sur le monde, un musée de société et pas un écomusée », rappelle Alexandre Vittel.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-le-site-du-familistere-poursuit-son-envolee-avec-60-ia16b109n140726

Aucun commentaire:

Publier un commentaire