lundi 26 décembre 2016

Fillette renversée à Fresnoy-le-Grand: le conducteur ivre condamné à 3 ans de prison ferme

hebergement d'image

L’homme qui a percuté une fillette de 10 ans le jour du réveillon a quitté le tribunal de Saint-Quentin pour le centre pénitencier de Laon, ce lundi
Des retrouvailles arrosées avec un ami à Guise, puis une bouteille de vodka achetée et vidée au volant de sa voiture, et enfin un accident de la route à Fresnoy-le-Grand, où une fillette de 10 ans est violemment percutée sur le trottoir, à quelques heures du réveillon. Âgé de 35 ans, Mickaël Plancot, le conducteur, était à la barre du tribunal de Saint-Quentin, ce lundi après-midi, en pleurs, et a tenté de justifier son comportement.
L’intéressé est récidiviste.Déjà trois mentions au casier pour des faits similaires, dont la dernière remonte à octobre 2015. D’ailleurs, il venait juste de récupérer son permis en juillet dernier, après une précédente annulation.

« Danger public »

« Je veux bien comprendre que vous ayez des problèmes, que votre situation financière s’aggrave, vous possédez de nombreux crédits pour de nombreuses habitations et vous êtes aujourd’hui sans emploi, lance la présidente Sabine Orsel. La jeune fille a rejoint l’unité de soins intensifs du CHU de Lille, c’est peut-être le miracle de ce Noël. Mais elle est victime de multiples fractures aux bras, jambes, pieds, au bassin, occasionnant une incapacité temporaire de travail de quatre mois, voire plus. » Lucie venait de quitter la maison de son oncle, où elle était venue fêter Noël, pour aller chercher de la mayonnaise chez sa grand-mère, 50 mètres plus loin.
« Il n’en peut plus, il a même tenté de se suicider, il se soignait de son addiction pour l’alcool, il est surendetté mais il n’a jamais tenté de s’enfuir à l’arrivée des gendarmes car avec son taux d’alcoolémie aussi élevé (3,10 g/l de sang), il ne pouvait plus bouger », plaide l’avocate de la défense Me Aude Gilbert-Carlier.
Laure Camus, procureur de la République, qualifie « cet alcoolique de danger public », rappelant au passage que les différents services lui avaient déjà tendu la main précédemment. Le procureur requiert un mandat de dépôt et cinq ans de prison, dont un avec sursis, la révocation du précédent sursis (six mois), la confiscation et la destruction de son véhicule.
Condamné à cinq ans de prison dont trois ferme, trois ans de mise à l’épreuve, Mickaël Plancot a quitté le tribunal de Saint-Quentin pour rejoindre le centre pénitencier de Laon

http://www.aisnenouvelle.fr/region/fillette-renversee-a-fresnoy-le-grand-le-conducteur-ivre-ia16b108n435789

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire